Les parents «pris en otage» par les grèves dans les garderies, dénonce Québec

Les parents sont « pris en otage » par les grèves tournantes qui touchent les... (PHOTO PATRICK WOODBURY, LE DROIT)

Agrandir

PHOTO PATRICK WOODBURY, LE DROIT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les parents sont « pris en otage » par les grèves tournantes qui touchent les garderies en milieu familial, a dénoncé mercredi la ministre de la Famille, Francine Charbonneau.

Plus de 30 000 enfants sont affectés par les débrayages de 24 heures lancés en matinée à Montréal, dans le sud de la Montérégie et à Québec. Les mesures touchent 5000 installations en milieu familial dans ces régions.

Les syndiquées de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec, affilié à la Centrale syndicale du Québec (CSQ), dénoncent la lenteur des négociations avec le gouvernement. Leurs moyens de pression sont toutefois inacceptables aux yeux de la ministre Charbonneau.

« C'est une déception complète, a-t-elle dénoncé à son arrivée au conseil des ministres. Les parents sont pris en otage. Ils sont obligés de réorganiser leur journée. C'est inacceptable. »

Elle se dit d'autant plus étonnée par les grèves tournantes que les négociations progressent « très bien ».

« On pensait qu'on était près d'une entente, a-t-elle dit. On espère qu'ils vont se rasseoir à la table et qu'on va pouvoir compléter. Ça fait un an, cette semaine, qu'on est en négociations. On souhaite vraiment que ça s'attache. »

Les éducatrices en milieu familial exigent que leur salaire passe d'environ 12$ l'heure à environ 16$ l'heure. Elles souhaitent également que Québec les rémunère sur une semaine de 50 heures plutôt que 35 heures.

Elles organiseront une manifestation devant l'Assemblée nationale mercredi.

« Nous sommes tout à fait conscientes du climat actuel dans lequel on est, a indiqué la porte-parole du syndicat, Kathy Gibson. Ce qu'on veut, toutefois, c'est qu'il y ait des actions concrètes qui soient posées par la ministre de la Famille afin de reconnaître la vraie valeur des responsables de services de garde en milieu familial. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer