Bolduc envoie un vérificateur à la Commission scolaire des Patriotes

Yves Bolduc... (PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Yves Bolduc

PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Leduc
La Presse

Mécontent de l'abolition de l'aide aux devoirs à la Commission scolaire des Patriotes, sur la rive sud de Montréal, le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, a annoncé hier soir sur les ondes de Radio-Canada qu'il allait y envoyer un vérificateur.

« On va aller voir à l'intérieur ce qu'ils peuvent faire. Je suis certain qu'on va trouver des mesures autres que celle de l'aide aux devoirs », a ajouté M. Bolduc qui a associé cette décision à une « rébellion ».  

« De prendre une mesure qui touche directement les services à l'élève, je le redis, c'est totalement inacceptable! » a ajouté le ministre.

Le ministre a déjà annoncé le mois dernier l'envoi d'un vérificateur pour inspecter les finances de la Commission scolaire de Montréal, qui a refusé de procéder à l'ensemble des coupes de Québec.

Idem pour la Commission scolaire English Montreal, pour laquelle le ministre a aussi dit hier qu'il songeait à l'envoi de vérificateurs.

La Commission scolaire des Patriotes affirme que 45 % de son budget destiné à appuyer la réussite scolaire a disparu.

Ce n'est pas la seule commission scolaire à envisager d'abandonner l'aide aux devoirs. Plusieurs d'entre elles ont envisagé de le faire en début d'année.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer