Écoles juives: Bolduc se donne quelques mois

Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc.... (Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc.

Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, se donne jusqu'à l'an prochain pour amener les cinq écoles juives hassidiques non conformes à respecter la loi. Selon le porte-parole de la Coalition d'organisations hassidiques d'Outremont, Alex Werzberger, dont les propos ont été publiés dans Le Devoir hier, ces écoles sont prêtes à négocier mais refusent de donner des cours de science et de biologie.

M. Bolduc a réfuté cette information. «Hier [dimanche], tous se sont entendus qu'on respecterait les programmes», a affirmé le ministre. «Ils veulent donner les cours, ils veulent répondre aux critères, il n'y a pas de problème de ce côté-là.»

Pour les amener à respecter toutes les normes, «on se donne un échéancier de quelques mois à plusieurs mois, parce qu'il faut mettre en place les mesures nécessaires», a-t-il ajouté.

Le Parti québécois presse le gouvernement de déposer une loi «pour s'assurer que tous les enfants aient un enseignement conforme selon le programme du ministère de l'Éducation».

La caquiste Nathalie Roy a pour sa part accuser le ministre d'être «bonasse».




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer