Une deuxième école primaire verra le jour à L'Île-des-Soeurs

La construction d'une seconde école primaire à L'Île-des-Soeurs... (Photo archives La Presse)

Agrandir

La construction d'une seconde école primaire à L'Île-des-Soeurs fait l'objet d'une saga depuis plusieurs années. Bondée, la seule école accueille environ 980 élèves cette année.

Photo archives La Presse

Partager

Après des années d'attente marquées par une vive opposition de la part de certains résidants, une deuxième école primaire devrait finalement voir le jour à L'Île-des-Soeurs.

Si tout va bien, les responsables à la commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) espèrent que l'école sera en mesure d'accueillir ses premiers élèves en septembre 2014, sinon en janvier 2015.

L'arrondissement de Verdun a cédé mardi un terrain à la CSMB pour y construire cette école. Il s'agit d'un terrain en forme de triangle, situé à l'angle des boulevards René-Lévesque et de L'Île-des-Soeurs, à l'une des extrémités du parc de La Fontaine. «C'est un terrain peu boisé et peu utilisé actuellement», a précisé en entrevue Diane Lamarche-Venne, présidente de la CSMB.

L'école devrait compter 21 classes. Elle pourra accueillir un peu plus de 400 élèves.

La construction d'une seconde école primaire à L'Île-des-Soeurs fait l'objet d'une saga depuis plusieurs années. Bondée, la seule école accueille environ 980 élèves cette année. Les élèves des classes d'accueil ont été transférés à Verdun.

En avril 2011, l'ancienne ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, a alloué une somme de 10,5 millions à la commission scolaire pour la construction d'une nouvelle école. À ce moment, la commission scolaire prévoyait une augmentation de 35% de sa clientèle d'ici 2014.

L'arrondissement de Verdun et la CSMB s'étaient entendus pour que la nouvelle école soit construite sur une portion du parc de La Fontaine. Des résidants se sont toutefois opposés par référendum, si bien que le projet a avorté.

À la fin du printemps dernier, un amendement législatif déposé à l'Assemblée nationale, qui permet de soustraire les nouveaux projets d'écoles primaires et secondaires à l'approbation référendaire, a relancé le projet de nouvelle école.

Les négociations ont repris au cours des derniers mois et ont mené à l'accord annoncé hier.

Il reste encore plusieurs mois de travail, a souligné la présidente de la CSMB. «Nous devons travailler avec l'arrondissement pour accélérer toutes les démarches qui restent encore à faire et travailler pour rallier toute la communauté», a indiqué Mme Lamarche-Venne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer