Gérald Larose veut diriger l'UQAM

Le militant souverainiste et ancien syndicaliste Gérald Larose... (Photo d'archives David Boily, La Presse)

Agrandir

Le militant souverainiste et ancien syndicaliste Gérald Larose

Photo d'archives David Boily, La Presse

Partager

L'ex-syndicaliste et militant souverainiste Gérald Larose tentera de devenir recteur de l'Université du Québec à Montréal.

Dans une lettre transmise au comité de sélection, il affirme que les événements du printemps dernier ont contribué à le convaincre de tenter sa chance. 

«La conjoncture est particulièrement porteuse pour conduire le Québec à faire de la recherche, de la création et des études supérieures une priorité nationale et culturelle», a-t-il fait valoir. Il a ajouté qu'il souhaitait que la «mission spécifique de l'UQAM soit davantage reconnue à titre d'université publique, ouverte, accessible et innovante».

Gérald Larose enseigne à l'UQAM depuis 1999. Auparavant, il avait présidé la CSN pendant 16 ans.

L'homme a été au centre d'une vive controverse, en 2011, après avoir traité Jack Layton «d'imposteur» et de «crapule» au cours d'une conférence de presse avec des candidats bloquistes. Appelé en renfort pour donner un coup de pouce à la campagne du Bloc québécois, il avait dû s'excuser quelques heures plus tard par la biais d'un communiqué.

En entrevue téléphonique, Gérald Larose a dit être confiant que cet épisode controversé ne joue pas contre lui dans la course au rectorat. «À mon avis, c'est indépendant», a-t-il assuré.

Le recteur actuel de l'UQAM, Claude Corbo, a annoncé en juin qu'il ne serait pas candidat à sa propre succession. C'est lui qui avait pris les rênes de l'institution après le scandale de l'Îlot Voyageur.

Le prochain recteur, choisi après un processus de sélection complexe, entrera en fonction en janvier prochain.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer