Droits de scolarité: les étudiants intensifient leurs actions

Une étudiante participait à une manifestation contre la... (Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Une étudiante participait à une manifestation contre la hausse des droits de scolarité, fin février, à Montréal.

Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse

Daphné Cameron
La Presse

Le nombre d'étudiants et élèves en grève générale illimitée a franchi le cap des 100 000, ce matin, avec l'ajout des élèves des cégeps Ahuntsic, Édouard-Montpetit et Saint-Jérôme. C'est donc près de 125 000 étudiants et cégépiens du Québec qui sont en débrayage contre la hausse des droits de scolarité. Le mouvement risque de s'intensifier puisque 80 000 étudiants et élèves doivent encore se prononcer sur la question dans les prochaines semaines.

Le dernier décompte faisait état de 96 000 étudiants et cégépiens en grève.

Réunis en congrès ce week-end au cégep Marie-Victorin, les représentants de l'association étudiante CLASSE (Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante) ont qualifié l'attitude de la ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, d'«arrogante».

«Dans les dernières semaines, on a vu une ministre de l'Éducation fuyante, qui ne voulait pas être confrontée aux étudiants et étudiantes. Elle a refusé de participer à des débats télévisés et elle a annulé des apparitions publiques prévues auprès des établissements scolaires. Je pense que c'est un comportement inacceptable de la part de la ministre. Elle doit travailler pour l'ensemble de la population et elle se doit de participer à un débat public sur l'éducation. En fuyant le débat, elle renie ses responsabilités et c'est un affront pour l'ensemble de la population du Québec», a déclaré Jeanne Reynolds, co-porte-parole de la CLASSE.

Le regroupement, qui représente 75 000 membres, promet d'intensifier la pression sur le gouvernement. «En réponse à cette attitude vraiment arrogante de Mme Line Beauchamp, les associations étudiantes réunies en congrès n'ont pas eu d'autre choix que d'annoncer une multiplication des actions de perturbation contre le gouvernement. Non seulement le nombre va se multiplier, les actions seront de plus en plus dérangeantes. Elles mineront de plus en plus le déroulement normal du système d'éducation au Québec.»

Grande manifestation à Montréal

Le mouvement de grève devrait atteindre son point culminant le 22 mars prochain avec une manifestation d'envergure dans les rues de Montréal, où toutes les associations étudiantes appellent à une journée de grève. Les quatre associations étudiantes, la CLASSE, la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et la Table de concertation étudiante du Québec (TaCEQ), appellent tous les étudiants et élèves à marcher dans les rues de la métropole pour dénoncer la hausse de 1625$ des droits de scolarité.

Le dernier budget du ministre Raymond Bachand prévoit des hausses des droits de scolarité de 325$ par année à partir de l'année scolaire 2012-2013, et ce, jusqu'en 2016-2017. Actuellement, un étudiant débourse 2415$ pour une année universitaire à temps plein. En 2016-2017, les droits atteindront 3793$.

Ironie du sort, c'est le 22 mars prochain que le ministre Bachand déposera son prochain budget.

***

Actions à venir

Aujourd'hui: manifestations à Valleyfield et devant le collège de Rosemont;

Demain: manifestation à Drummondville;

Mercredi: les grévistes de l'UQAM feront une «action de perturbation»;

Jeudi: manifestation à Sherbrooke;

13 mars: manifestation nationale à Montréal, square Victoria, 13 h;

18 mars: cinq manifestations simultanées à Montréal, Québec, Sherbrooke, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et dans l'Est-du-Québec;

22 mars: manifestation nationale à Montréal, place du Canada, 13 h.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer