Ottawa donnera 95 millions pour la décontamination à Lac-Mégantic

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Tragédie à Lac-Mégantic

Actualité

Tragédie à Lac-Mégantic

Un convoi ferroviaire transportant du pétrole brut a explosé à Lac-Mégantic, le 6 juillet, faisant plusieurs morts et rasant la quasi-totalité du centre-ville historique de cette municipalité. »

Le premier ministre Stephen Harper se rendait à Lac-Mégantic aujourd'hui pour annoncer une contribution fédérale de 95 millions $ pour la décontamination de la ville dévastée par le déraillement ferroviaire du 6 juillet.

Quelque 5,7 millions de litres de pétrole brut ont été déversés lorsqu'un train de la société Montreal, Maine&Atlantic Railway a déraillé en plein coeur de la petite ville.

» Relisez notre couverture en direct de l'annonce de Harper

La facture pour la décontamination et la reconstruction du centre-ville pourrait s'élever à 300 millions, selon une estimation rendue publique il y a deux semaines par le gouvernement Marois.

La décontamination de Lac-Mégantic fait l'objet de négociations ardues depuis plusieurs semaines entre Québec et Ottawa. Le lieutenant de Stephen Harper dans la province, Denis Lebel, avait promis qu'Ottawa contribuerait au financement de cette coûteuse opération, sans se commettre davantage. Il avait réclamé que le gouvernement Marois lui fournisse une facture précise avant qu'il ne signe un chèque.

Les deux gouvernements avaient annoncé des investissements de 60 millions pour financer la reconstruction de la municipalité, l'été dernier. Il n'y a toujours pas d'entente sur la manière dont Ottawa va verser sa part.

C'est une troisième visite pour M. Harper à Lac-Mégantic depuis la tragédie qui a coûté la vie à 47 personnes l'été dernier.

Le premier ministre était accompagné de la mairesse Colette Roy-Laroche et du ministre Christian Paradis, député de Mégantic-L'Érable. Aucun représentant du gouvernement Marois n'avait été invité à l'annonce.

Plusieurs observateurs au Québec ont pris bonne note du fait que le gouvernement Harper ait réservé une somme sans précédent de 2,8 milliards de dollars pour financer les efforts de reconstruction en Alberta, selon un reportage publié dans le Hill Times cette semaine. Rappelons que le sud-ouest de cette province et la région de Calgary ont été frappés par des inondations records en juin.

Paillé presse Harper d'arriver «les mains pleines»

Le chef du Bloc québécois, Daniel Paillé, avait appelé plus tôt jeudi le premier ministre à ne pas arriver à Lac-Mégantic les mains vides. Il l'a pressé d'épauler financièrement la municipalité. «Il faut que Stephen Harper arrive avec les mains pleines demain, je veux qu'il arrive avec de l'argent, pas juste des promesses, pas juste qu'il se promène là, a indiqué M. Paillé. Je veux qu'il arrive avec des mesures concrètes pour l'urgence, pour décontaminer, pour rebâtir et pour soutenir à long terme.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer