Rentrée progressive dans les cégeps

Dossiers >

Conflit étudiant

Actualité

Conflit étudiant

Le gouvernement de Jean Charest a décidé d'augmenter les droits de scolarité de 1625 dollars en cinq ans, une hausse décriée par des dizaines de milliers d'étudiants. »

Lia Lévesque, Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Montréal

Les étudiants de quelques cégeps ont tenu des assemblées, mardi, afin de décider s'ils allaient poursuivre la grève déclenchée le printemps dernier ou s'ils opteraient plutôt pour la reprise des cours en espérant que le scrutin du 4 septembre changera la donne.

Au cégep Montmorency, à Laval, les élèves ont opté en très forte majorité pour la reprise des classes. Ils ont été 1019 à s'opposer à la reconduction de la grève, alors que 105 souhaitaient poursuivre le boycott des cours. Quatre abstentions sont à signaler.

Le libellé de la proposition précise que le retour en classe est prévu jusqu'au 28 septembre, date de la fin de la session hivernale. Les étudiants ne souhaitent pas que cette rentrée soit qualifiée de «trêve», stipule le libellé.

Du côté du cégep Lionel-Groulx, à Sainte-Thérèse, dans les Laurentides, l'assemblée générale doit débuter vers 19h.

Par ailleurs, un rebondissement est à signaler du côté du cégep Saint-Laurent, où les cours seront levés vendredi après-midi pour la tenue d'une nouvelle assemblée générale après qu'une pétition réclamant une nouvelle rencontre eut circulé au sein de l'établissement. Les étudiants de ce cégep avaient d'abord voté pour la reconduction de la grève.

Conformément à la procédure en place au cégep Saint-Laurent, un avis de motion serait déposé lors d'une assemblée générale qui se tiendrait jeudi soir, et le vote sur ladite motion aurait lieu le lendemain, a indiqué le porte-parole de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), Ludvic Moquin-Beaudry.

«Je crois que certaines personnes, après avoir reconduit la grève, veulent maintenant l'arrêter», a suggéré M. Moquin-Beaudry.

Les étudiants du cégep de Saint-Laurent avaient voté samedi soir pour la reconduction de la grève, à condition qu'au moins 20 000 autres étudiants du Québec les imitent. Le vote avait été extrêmement serré: 261 étudiants avaient voté pour, 243 contre et 14 s'étaient abstenus.

Rentrée à Maisonneuve

Au Collège Maisonneuve, un établissement de 5800 étudiants dans l'est de Montréal, la rentrée s'est déroulée paisiblement, mardi matin, après le vote tenu la veille.

Les policiers, peu nombreux, étaient tout de même présents. Et la direction du cégep avait prévu la présence d'animateurs dans les corridors, notamment des employés qui distribuaient des boîtes de jus à l'entrée du cégep, en souhaitant «bonne rentrée» aux étudiants.

Brigitte Desjardins, directrice des communications et des affaires corporatives du cégep, croit que l'ambiance est «la meilleure» possible, compte tenu du contexte. «Les gens ont décidé de revenir. S'ils étaient revenus contraints, on aurait pu imaginer que le climat aurait été plus difficile, mais ils ont décidé de revenir. Les enseignants sont contents, les attendaient, ils se sont tous vus en juin, les enseignants et les étudiants. C'était le moment de rentrer et c'est ce qu'ils ont décidé.»

Les étudiants interrogés sur place n'étaient effectivement pas amers.

«L'école, veut, veut pas, ça finit par nous manquer. Malgré ça, je crois qu'il y a des choses qui ont changé. La lutte va continuer malgré le retour en classe. J'ai voté pour la grève à plusieurs reprises, mais je pense que rendu à ce point-ci, ça va beaucoup se jouer aux élections, alors ce n'est plus ce qui nous rendait service, au fond», a conclu Naomi Léonard, une étudiante de 19 ans.

Un étudiant de sciences pures qui n'a pas voulu se nommer misait également sur le scrutin du 4 septembre pour changer la donne dans le dossier de la hausse des droits de scolarité. «Hier aux assemblées, c'était clair. Du côté des étudiants, il va y avoir une grosse partie des étudiants qui vont aller voter cette année. C'est important pour nous, en ce moment, avec les enjeux. Ça va comme «booster» le taux de participation.»

Lundi, trois collèges - Édouard-Montpetit, à Longueuil, Marie-Victorin et Maisonneuve - se sont prononcés en faveur d'un retour en classe.

Les étudiants du cégep du Vieux-Montréal, toutefois, ont voté en faveur de la reconduction de la grève générale illimitée.

Ces votes s'ajoutent à ceux tenus la semaine dernière où les étudiants ont soit opté pour une trêve, soit décidé de mettre fin à la grève.

Les Fédérations étudiantes collégiale et universitaire n'ont pas donné de mot d'ordre à leurs associations membres, mais la CLASSE a incité ses membres à reconduire les votes de grève.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer