Sonia LeBel devient procureure en chef de la CEIC

Sonia LeBel... (Image vidéo)

Agrandir

Sonia LeBel

Image vidéo

Partager

Bruno Bisson
Bruno Bisson
La Presse

La Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction, que préside la juge France Charbonneau, a fait mercredi la nomination d'une nouvelle procureure en chef en remplacement de Me Sylvain Lussier, qui a quitté son poste le mois dernier.

Me Sonia LeBel, une juriste qui compte 20 ans d'expérience en matière criminelle et qui a traité plusieurs dossiers liés au crime organisé par le passé, assumera la direction des travaux d'une équipe de cinq procureurs qui rencontrent les témoins et préparent la preuve en vue des audiences de la Commission.

Me LeBel est un visage familier de la commission Charbonneau. C'est elle qui, à la reprise des travaux en septembre, a mené les interrogatoires de la criminologue Valentina Tenti et du détective Mike Amato, de la police régionale de York, portant sur les structures et les activités des groupes criminels italiens dits traditionnels comme la Cosa Nostra sicilienne et la mafia calabraise, 'Ndrangehta.

Elle a aussi mené la présentation de l'ex-policier Joseph Pistone, qui a infiltré durant six ans la mafia de New York sous le pseudonyme de Donnie Brasco.

La semaine dernière, Me LeBel a dirigé l'interrogatoire de l'ingénieur à la retraite de la Ville de Montréal Luc Leclerc. Celui-ci devrait être à la barre lundi prochain afin de subir un contre-interrogatoire des autres participants à la Commission, dont la Ville de Montréal. L'ex-ingénieur municipal a reconnu avoir touché 500 000$ en argent et en faveurs diverses de la part de nombreux entrepreneurs en construction à qui il a permis de toucher des sommes plus élevées que celles qui étaient prévues à leurs contrats, jusqu'en 2009.

Le 16 octobre dernier, après un an de travaux préparatoires pour la Commission, Me Sylvain Lussier a annoncé qu'il se retirait afin d'éviter toute apparence de conflit d'intérêts, après qu'une entreprise qu'il a déjà représentée a été mise en cause dans de possibles cas de collusion sur les contrats municipaux, à Laval.

La Presse a révélé en août dernier que Me Lussier a déjà représenté la firme Asphalte Desjardins dans le cadre d'un litige civil et privé, en 2008.

Le 16 octobre dernier, l'entreprise de Terrebonne a fait l'objet d'une perquisition par l'escouade Marteau dans le cadre d'une enquête pour collusion, qui est toujours en cours. Le départ de Me Lussier a été annoncé le même jour.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer