Les crimes haineux visant une religion sont en hausse au Québec

Au Québec, le ministère québécois de la Sécurité... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

Au Québec, le ministère québécois de la Sécurité publique a recensé 93 infractions à caractère haineux -toutes religions confondues- en 2014, alors qu'il n'y en avait que 70 en 2010.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Marin
La Presse Canadienne

Même s'ils n'ont pas eu la violence de l'attaque mortelle de dimanche soir contre une mosquée de Québec, les crimes à caractère haineux visant une religion sont en hausse au Québec depuis quelques années.

Et depuis dimanche, les appels se multiplient au Centre de prévention de la radicalisation et aussi au Service de police de la ville de Montréal (SPVM).

Le ministère québécois de la Sécurité publique a recensé 93 infractions à caractère haineux -toutes religions confondues- en 2014, alors qu'il n'y en avait que 70 en 2010.

La plupart de ces infractions étaient des méfaits, ce qui inclut le vandalisme.

Le ministère a aussi pu préciser les crimes commis spécifiquement contre la religion musulmane, mais seulement pour deux années récentes.

Il a commencé à détailler les crimes haineux visant une religion en 2013 et est en mesure de dire que cette année-là,  visaient des musulmans contre 35 en 2014, soit 15 infractions de plus.

À Montréal

Selon le SPVM, les crimes haineux visant une religion sont aussi en hausse. La police en a recensé 55 en 2016, comparativement à 24 en 2013.

Le SPVM a aussi indiqué avoir reçu depuis deux jours de nombreux appels de citoyens dénonçant des propos haineux écrits sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter. Certains de ces propos étaient de nature criminelle, par exemple des menaces.

Au Canada, le Code criminel prévoit quatre infractions spécifiques qui sont considérées comme des crimes de haine, soit l'encouragement au génocide, l'incitation publique à la haine, la fomentation volontaire de la haine et le méfait envers les biens religieux.

Le Service de police de la ville de Québec (SPVQ) et la Sûreté du Québec n'ont pas été en mesure de donner suite à nos demandes de statistiques mardi.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer