• Accueil > 
  • Actualités 
  • > «Certaines parties de ma vie personnelle ont pu être romancées», dit Apollo 

«Certaines parties de ma vie personnelle ont pu être romancées», dit Apollo

Giovanni Apollo... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

Giovanni Apollo

Photo François Roy, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le chef-vedette Giovanni Apollo, dont le parcours professionnel jalonné de mensonges est exposé dans un reportage de La Presse publié jeudi matin, vient de reconnaître que «certaines parties de [sa] vie personnelle ont pu être romancées».

Dans un message mis en ligne sur son compte Facebook, il a attaqué ce qu'il qualifie «d'entreprise de démolition» à son endroit, tout en avouant avoir pu embellir son curriculum vitae. Possible aussi que «certaines déclarations à [son] sujet auraient dû être nuancées», a-t-il continué. 

Mais «en aucun cas, je ne vais accepter que l'on tourne en ridicule ou en mensonge 34 ans d'apprentissage, d'expériences variées et de rencontres en cuisine», a-t-il écrit.

Dans un reportage publié ce matin, La Presse démontre que M. Apollo a menti sur son passé depuis son arrivée au Québec en 1994. Il est né en France (pas en Italie comme il l'affirme), aurait cuisiné dans un restaurant lyonnais baptisé l'Élysée (plutôt qu'au palais de l'Élysée) et n'a jamais été l'élève de Paul Bocuse (contrairement à ce qu'il a répété).

M. Apollo a conclu son message en promettant de «continuer à mettre toutes [s]es énergies à bien vous recevoir».

Début novembre, Giovanni Apollo a fait l'objet d'allégations d'inconduite sexuelle dans un reportage de Radio-Canada. Le chef avait «nié formellement» ces accusations.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer