• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Une candidate à la mairie de Brossard propose la norme ISO anticorruption 

Une candidate à la mairie de Brossard propose la norme ISO anticorruption

Doreen Assaad est candidate à la mairie de... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

Doreen Assaad est candidate à la mairie de Brossard pour le parti Brossard Ensemble.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La candidate à la mairie de Brossard Doreen Assaad propose d'implanter la norme internationale ISO anticorruption dans la municipalité afin de lutter contre les influences indues, de promouvoir une culture éthique et de reconstruire la confiance de la population.

Si elle est élue le 5 novembre prochain, Mme Assaad, qui est conseillère municipale depuis 2009 et chef de Brossard Ensemble, s'engage à agir dans les 100 premiers jours de son accession à l'hôtel de ville. « Ça lance un message important au personnel ainsi qu'aux tierces parties qui font affaire avec la Ville, que ce soit des fournisseurs, des partenaires ou des sous-traitants : il y a une norme mise en place et on va la suivre », a indiqué Mme Assaad à La Presse.

Celle-ci souligne que Brossard connaît une forte croissance des projets résidentiels, stimulés notamment par le projet de train du Réseau électrique métropolitain (REM), dont une gare doit être construite sur le territoire de la municipalité. « Il est donc important d'être vigilant quant au potentiel de corruption qui existe », croit Mme Assaad.

Revoir la gouvernance

Des mesures concrètes sont envisagées. Brossard Ensemble dit vouloir s'assurer que les meilleures pratiques en matière de gestion municipale soient implantées dans la municipalité. Mais il faudra d'abord et avant tout faire une analyse exhaustive de la situation, selon Mme Assaad. « La gouvernance doit être revue afin de s'assurer qu'il n'y ait pas de favoritisme qui soit fait. »

« Il faut que le processus d'octroi de contrats et d'achats ainsi que la gestion, notamment des communications, ne soulèvent aucune question. »

Avec cet engagement électoral, Mme Assaad ne prévoit pas de munir la Ville d'un nouveau service municipal pour gérer cette norme anticorruption, mais plutôt de faire appel à un expert externe pour accompagner la municipalité.

Le 4 juin dernier, Brossard Ensemble a collaboré avec la Ligue d'action civique pour la tenue d'un dîner-conférence sur les problèmes de corruption et de collusion dans le monde municipal. Les invités étaient l'un des témoins-vedettes de la commission Charbonneau, l'ex-entrepreneur Lino Zambito, et le lanceur d'alerte et syndicaliste Ken Peirera. Mme Assaad dit y avoir constaté les inquiétudes des citoyens.

Équipe en place

Par ailleurs, Brossard Ensemble a presque terminé de bâtir son équipe qui sera aux côtés de Mme Assaad pour la campagne électorale qui s'amorce. Outre les conseillers municipaux qui ont quitté l'administration du maire Paul Leduc, Claudio Benedetti et Pierre Jetté, sept autres personnes font le saut en politique. On y retrouve le vice-président de la Commission scolaire Marie-Victorin, Michel Gervais, et la chanteuse professionnelle Sylvie DesGroseilliers. Un dernier candidat sera annoncé au cours des prochaines semaines.

Pour ce qui est de la mairie, Mme Assaad affrontera l'ancien maire Jean-Marc Pelletier, qui tente un retour en politique sous la bannière de Renouveau Brossard. L'actuel maire Paul Leduc a refusé jusqu'à présent de préciser s'il sera de la course. M. Leduc a été maire de 1990 à 2001 et a effectué un retour en 2009.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer