• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Violente explosion d'un pipeline détenu en partie par la Caisse de dépôt 

Violente explosion d'un pipeline détenu en partie par la Caisse de dépôt

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le gouverneur d'Alabama a déclaré l'État d'urgence mardi après-midi à la suite de l'explosion lundi d'un pipeline stratégique, dans lequel la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) détient une participation importante d'environ un milliard de dollars.

L'explosion du pipeline Colonial Pipeline, qui relie Houston à New York et approvisionne des millions d'Américains dans le sud-est du pays, a fait un mort et cinq blessés lundi. L'explosion aurait été provoquée par un outil qui aurait percuté le pipeline. Mardi, d'intenses flammes et un énorme nuage de fumée noire s'élevaient toujours dans le ciel de l'Alabama. 

En septembre, un bris du pipeline avait provoqué la fuite d'environ 1,2 million de litres de gazoline, non loin des lieux de l'explosion. Le prix de l'essence avait alors bondi dans plusieurs États américains pendant la durée des travaux de réparation du pipeline.

La CDPQ avait payé 850 millions US pour acquérir 16,55% du pipeline en septembre 2011, à partir de sa filiale CDPQ Colonial Partners.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer