L'humoriste Dieudonné se produira à Montréal

Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné pour incitation à la... (PHOTO ARCHIVES THE NEW YORK TIMES)

Agrandir

Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné pour incitation à la haine raciale par la justice belge.

PHOTO ARCHIVES THE NEW YORK TIMES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

Dieudonné débarque à Montréal, sa kyrielle de condamnations dans ses valises : il compte se produire à 10 reprises le mois prochain dans une petite salle de l'est de la ville, a appris La Presse.

Le provocateur vient d'être condamné, l'automne dernier, pour incitation à la haine raciale par la justice belge. Cette décision s'ajoute au lourd passif de l'humoriste, unanimement qualifié d'antisémite par la classe politique française. Il se considère plutôt comme antisioniste et « antisystème ».

Dieudonné M'Bala M'Bala se moque notamment de l'Holocauste dans une chanson intitulée Shoahnanas et s'en prend régulièrement à des personnalités françaises de confession juive. Il a aussi été condamné pour « apologie d'actes de terrorisme » après les attentats de Charlie Hebdo, en plus de frayer avec des négationnistes connus.

2000 BILLETS VENDUS

Le style semble avoir des amateurs. Quelque 2000 billets auraient déjà été écoulés à Montréal, selon le propriétaire de la salle où Dieudonné compte présenter En paix. Il affirme que c'est son dernier spectacle.

« Tout est vendu », explique Guy Chigoho, propriétaire de l'Espace Mushagalusa, rue Ontario. « Ç'a été annoncé sur Facebook dimanche ou vendredi, les billets ont été mis en vente dimanche. [...] Quand je regarde en Europe, là où on ne l'interdit pas, ça se remplit très rapidement. Il y a une certaine partie de la population qui veut le voir, qui veut l'entendre. »

Nulle publicité dans les médias généralistes : seuls des internautes - notamment des groupes Facebook d'extrême droite - ont assuré la promotion de l'événement.

Hier soir, un revendeur tentait déjà de se débarrasser de son billet en échange de 110 $ sur Kijiji.

« UN AGITATEUR ANTISÉMITE »

La salle de M. Chigoho peut accueillir jusqu'à 200 personnes. Dieudonné veut y présenter deux représentations de son spectacle chaque soir du 11 au 16 mai : l'une à 19 h 30, l'autre à 21 h 30.

La taille extrêmement modeste de cette salle prouve que les Montréalais comprennent le caractère toxique du discours de Dieudonné, selon un organisme représentatif de la communauté juive, qui n'est pas alarmé outre mesure par la situation.

« La cause est entendue et le public - tout comme l'industrie du spectacle - comprend bien qu'il ne s'agit plus d'un humoriste mais d'un agitateur antisémite. »

- David Ouellette, du Centre consultatif des relations juives et israéliennes

PROBLÈMES PRÉVISIBLES À LA FRONTIÈRE

En France, les spectacles de Dieudonné donnent parfois lieu à des affrontements entre des militants juifs ou de gauche et les amateurs du polémiste.

Le propriétaire de l'Espace Mushagalusa n'a toutefois pas encore averti la police, de peur de créer des problèmes à la frontière pour Dieudonné. « Tant qu'il n'a pas les pieds sur le territoire, je ne veux pas prendre de grosses démarches », a confié M. Chigoho. « Une fois qu'il sera arrivé, j'enverrai un petit courriel à la police. »

Car, avec son casier judiciaire, il est loin d'être certain que le polémiste pourra traverser la frontière, selon l'avocat en droit de l'immigration Stéphane Handfield. « C'est loin d'être certain, mais ce n'est pas impossible », a-t-il expliqué en entrevue téléphonique. « Il faudra l'intervention de l'Agence des services frontaliers du Canada pour le stopper. »

Les douaniers pourraient intervenir à l'aéroport, à l'arrivée de Dieudonné, ou encore par la suite, une fois l'individu sur le territoire canadien.

« On peut toujours espérer qu'étant donné son lourd passé judiciaire, on ne lui permettra pas d'entrer sur le territoire », a ajouté David Ouellette, du Centre consultatif des relations juives et israéliennes.

Le producteur québécois de Dieudonné n'a pas rappelé La Presse, hier. L'équipe de Dieudonné n'a pas non plus répondu à un message virtuel.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer