• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Dernier hommage à un membre des Hells Angels à Repentigny 

Dernier hommage à un membre des Hells Angels à Repentigny

Lionel Deschamps, membre du chapitre de Montréal, est... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Lionel Deschamps, membre du chapitre de Montréal, est mort du cancer il y deux semaines.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Rassemblés pour rendre hommage à l'un des leurs décédé récemment, les Hells Angels du Québec ont voulu envoyer le message qu'ils sont bien vivants, samedi à Repentigny.

Plus de 300 membres des Hells Angels du Québec, de l'Ontario, de l'Alberta, de la Colombie-Britannique et de leurs clubs-écoles et sympathisants ont assisté aux funérailles de Lionel Deschamps, du chapitre de Montréal, mort du cancer le 29 octobre. C'était le premier grand rassemblement des Hells Angels au Québec depuis la fin abrupte du procès SharQc et de la libération de plusieurs d'entre eux, et les motards ont voulu faire une démonstration de force. La Presse a constaté que les membres du chapitre South libérés ces derniers mois arborent le nom de leur section sur le devant de leur veste, ce qui signifie que le chapitre est maintenant actif, avec celui de Montréal. Aux dernières nouvelles, les sections de Trois-Rivières, Québec et Sherbrooke sont encore inactives.

Les policiers étaient très présents et ont dressé des barrages pour enquêter sur chaque individu présent aux funérailles. Un membre des Hells Angels de l'Ontario qui faisait l'objet d'un mandat a été arrêté. Deux motocyclettes ont été saisies et plusieurs contraventions pour des silencieux trop bruyants ont été données. Les enquêteurs des renseignements ont aussi pris de nombreuses photos pour rafraichir leurs albums. À noter que des individus liés à d'autres groupes criminels se sont aussi présentés sur place pour exprimer leur solidarité.

Deschamps, mort à 63 ans, était devenu membre des Hells Angels en 1986, après la purge de Lennoxville. Il avait plaidé coupable à une accusation de complot pour meurtre dans les procédures de SharQc plus tôt cette année, mais avait reçu une peine moins lourde que les autres, pour des raisons humanitaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer