• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Police de Bromont : Une première femme au sein de la direction 

Police de Bromont : Une première femme au sein de la direction

Policière depuis une quinzaine d'années, Sandy Robitaille vient... (Photo Catherine Trudeau)

Agrandir

Policière depuis une quinzaine d'années, Sandy Robitaille vient d'être nommée inspectrice aux enquêtes criminelles au Service de police de Bromont. Elle devient ainsi la première femme du service à décrocher un poste au sein de la direction.

Photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Bromont) Le Service de police de Bromont vient de nommer la toute première femme au sein de la direction de son organisation. L'inspectrice Sandy Robitaille, qui était à l'emploi du corps policier depuis une dizaine d'années, est la nouvelle responsable des enquêtes criminelles.

«C'est un beau défi», mentionne Sandy Robitaille, emballée par ses nouvelles responsabilités au sein de l'organisation bromontoise.

Depuis trois ans et demi, le poste d'inspecteur aux enquêtes était assuré par Mario Genest. Le policier a quitté son emploi le mois dernier pour relever un nouveau défi, soit celui d'enseignant en techniques policières au Cégep de Sherbrooke.

Un concours avait été ouvert à l'interne pour le remplacer, il y a quelques semaines, et le directeur du service, Jean Bourgeois, était convaincu d'avoir le bon candidat dans ses troupes. «On avait le potentiel à l'interne», dit-il.

En collaboration avec le Centre d'appréciation des aptitudes et des compétences de l'École nationale de police, le processus s'est enclenché.

Sandy Robitaille cumule une quinzaine d'années d'expérience. Après avoir travaillé comme patrouilleuse aux services de police de Granby et de Saint-Bruno, elle a joint les rangs du corps policier bromontois en 2003. Deux ans plus tard, elle a été nommée sergente-détective. Au cours des dernières années, elle a notamment été «prêtée» à l'Escouade régionale mixte de l'Estrie pour la lutte aux drogues de synthèse.

«J'ai toujours eu un intérêt», dit-elle en parlant de son poste à la tête du département des enquêtes. Elle aura deux enquêteurs sous ses ordres avec qui elle travaillera en équipe, dit-elle. En plus d'être la responsable de cette section, elle sera en charge des normes professionnelles et des policiers judiciaires.

Son embauche a été entérinée au conseil municipal plus tôt cette semaine. La policière sera soumise à une probation de six mois comme prévu dans la convention des cadres de la Ville de Bromont.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer