Site d'enfouissement d'Hébertville-Station

Déjà des ponceaux fissurés

Plusieurs ponceaux ont été installés dans le chemin... ((Photo le Quotidien, Laura Lévesque))

Agrandir

Plusieurs ponceaux ont été installés dans le chemin menant au site d'enfouissement. Deux devront être réparés. Ce sont des ponceaux comme on voit sur la photo, mais celui-ci est en bon état.

(Photo le Quotidien, Laura Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Laura Lévesque
Le Quotidien

À peine installés, deux ponceaux situés dans le chemin d'accès menant au site d'enfouissement d'Hébertville-Station devront être réparés. Des fissures ou anomalies ont été décelées sur ces infrastructures qui servent à l'écoulement des eaux. Propriétaire de ces installations, la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean (RMR) confirme que des travaux de réparation devront être effectués au cours des prochains mois.

«Il y a en effet des anomalies qui ont été découvertes sur deux ponceaux. Il n'y a cependant aucun risque pour le moment, ce qui nous donne du temps pour réparer le tout. Les travaux devraient être effectués avant l'hiver», confirme le directeur général de la RMR, Guy Ouellet, qui ne pouvait préciser la cause de ces dommages.

Les Entreprises Alfred Boivin avaient obtenu le contrat des travaux de construction du chemin d'accès avec un budget de 3,4 millions$. La RMR a exigé de l'entreprise un plan pour corriger les deux ponceaux.

«De façon générale, l'entrepreneur a livré un travail exceptionnel, tant au niveau du site que sur les chemins. Et concernant le plan correctif, on s'attend à la même qualité d'ouvrage et la même collaboration», mentionne M. Ouellet.

Qui payera ces travaux? La RMR et l'entreprise n'en seraient pas encore venues à un accord.

«Ce sont des éléments qui seront discutés et je suis convaincu qu'on trouvera un terrain d'entente juste et équitable pour les parties. En ce qui concerne les coûts des travaux, ça reste à déterminer. Il y a des techniques qui coûtent moins cher. Mais ça ne veut pas dire que c'est ce qu'on accepte. On va analyser toutes les possibilités et on fera notre choix. Et c'est ce qui déterminera les coûts finaux», précise M. Ouellet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer