Une progression exceptionnelle du lectorat de La Presse

Source: Nadbank 2011, Montréal franco, A18+...

Agrandir

Source: Nadbank 2011, Montréal franco, A18+

 

Éric Trottier, vice-président à l'information et éditeur adjoint La Presse/lapresse.ca
La Presse

La série Accidents de Pierre Foglia, le budget fédéral, les manifestations étudiantes ou les derniers bouleversements à la direction du Canadien de Montréal: nous venons de vivre une autre semaine riche en émotions et en événements de toutes sortes.

Comme toujours, nos reporters, chroniqueurs, photographes, graphistes et pupitreurs ont travaillé d'arrache-pied, tantôt pour capter une image exceptionnelle, tantôt pour obtenir une information exclusive, pour analyser des faits complexes ou encore pour mieux vous présenter toutes ces informations.

Hausse du lectorat de 11%

Pour nous, la bonne nouvelle est arrivée vers la fin de la semaine: vous êtes de plus en plus nombreux à faire partie des lecteurs de La Presse.

C'est avec plaisir que notre équipe a pris connaissance du plus récent rapport NADbank1 (1), qui mesure le lectorat des quotidiens au Canada. Dans l'ensemble, le lectorat des quotidiens au pays est en progression. Pour sa part, La Presse se distingue dans son marché grâce à la plus importante croissance du lectorat en semaine des quotidiens francophones payants. En effet, les données démontrent que le lectorat de La Presse a progressé de 11% en semaine, comparativement à l'année 2010, ce qui représente 38 200 lecteurs de plus chaque jour. Cette croissance est encore plus frappante lorsque mesurée au recul important du lectorat du Journal de Montréal qui a diminué de 4% en semaine, soit de 20 400 lecteurs, et de 7% le samedi, soit de 38 400 lecteurs. En comparaison, le lectorat de La Presse du samedi a quant à lui augmenté de 1%, soit de 4700 lecteurs.

Le rapport révèle également que notre lectorat en semaine a crû de 27% chez les lecteurs de 18 à 34 ans en 2011, tandis que celui du Journal de Montréal a chuté de 21%. Nous sommes ravis de constater qu'un nombre croissant de jeunes lecteurs trouvent dans La Presse un média qui répond à leurs attentes et à leurs préoccupations.

De plus, le rapport montre que La Presse possède le temps de lecture moyen le plus élevé de tous les quotidiens montréalais francophones, avec une moyenne de 66 minutes le samedi et 36 minutes la semaine.

Ces succès sont d'autant plus significatifs que La Presse est publiée dans un marché hautement concurrentiel. Dans ce contexte, il est aussi intéressant d'analyser les stratégies de distribution d'exemplaires pour lesquels le lecteur ne paie pas. À La Presse, nous n'avons pas choisi une stratégie de distribution massive d'exemplaires gratuits. Le tirage gratuit ou commandité de La Presse s'élève à 9% (2) du tirage total en semaine et représente moins de 5% le samedi. Pour sa part, celui du Journal de Montréal atteint 26% du tirage total en semaine et 25% le samedi.

Un succès multiplateforme

Sur le web, les plus récentes données comScore nous confirment que LaPresse.ca demeure le site de nouvelles numéro un au Québec, avec 2,4 millions (3) de visiteurs uniques.

De même, la présence de La Presse dans les médias sociaux n'a jamais été aussi forte avec près de 30 000 membres sur notre page Facebook et plus de 185 000 abonnés sur Twitter.

Autre succès remarquable, les vidéos produites par notre équipe ont dépassé les 30 millions de visionnements pour l'année 2011, ce qui fait de La Presse le chef de file des quotidiens canadiens dans ce domaine.

En parallèle, notre application La Presse Mobile pour appareils mobiles Apple et téléphones Android connaît elle aussi un grand succès avec plus de 200 000 utilisateurs (4).

Toutes ces bonnes nouvelles s'ajoutent à la médaille d'argent et aux six mentions d'excellence obtenues ce printemps par nos graphistes au prestigieux concours de la Society for News Design, ainsi qu'à nos quatre nominations au Concours canadien de journalisme.

Merci

Ces résultats sont une source de fierté et de motivation pour nous puisqu'ils viennent confirmer la pertinence de continuer à investir dans des contenus de qualité. À ce sujet, je tiens à souligner la rigueur, l'audace et l'ouverture extraordinaire dont font preuve chaque jour les membres de notre équipe.

Nos journalistes se passionnent pour les reportages exclusifs, les dossiers étoffés, les séries exceptionnelles, les sujets qui suscitent les débats ainsi que tout ce qui vous guidera dans tous les aspects de votre vie.

Toutefois, rien de tout cela ne serait possible sans nos annonceurs qui reconnaissent la force, la rapidité d'impact et la flexibilité des plateformes de La Presse comme véhicules publicitaires. Je les remercie pour leur confiance.

Et puis, évidemment, merci à vous, chers lecteurs, de choisir de vous informer sur l'une ou l'autre de nos plateformes, jour après jour.

(1) NADbank 2011 vs 2010, Montréal franco, A18+

(2) Calculs de l'éditeur, moyenne quotidienne 12 mois La Presse, Publisher's statement de l'ABC 6 mois fin mars et 6 mois fin sept. 2011 Le Journal de Montréal, CCAB 12 mois se terminant en déc. 2011

(3) comScore Media Metrix, février 2012 et 2011, Québec

(4) Projection Localytics - mars 2012

***

Du nouveau sur lapresse.ca

Nous travaillons toujours à développer nos plateformes numériques et notre site web. D'ailleurs, dès mardi, ne manquez pas notre toute nouvelle page d'accueil sur LaPresse.ca, qui mettra en valeur les opinions de nos chroniqueurs, blogueurs et éditorialistes, ainsi que la douzaine de reportages vidéo produits chaque jour par nos journalistes et vidéastes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer