Recherche Voyage
Source ID:; App Source:

Les belles routes du Québec

Le tour de l'île d'Orléans, 67 kilomètres de... (Photo: Robert Mailloux, archives La Presse)

Agrandir

Le tour de l'île d'Orléans, 67 kilomètres de choses tranquilles et belles.

Photo: Robert Mailloux, archives La Presse

Martine Bouliane
La Presse

La meilleure façon de découvrir le Québec, c'est au volant de sa voiture. Il y a bien sûr les autoroutes pour aller vite. Mais c'est plus agréable de circuler sur les routes panoramiques ou de suivre les routes touristiques pour découvrir les beautés d'une région.

Aux Îles-de-la-Madeleine, mer et sable.... (Photo: Pierre McCann, archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Aux Îles-de-la-Madeleine, mer et sable.

Photo: Pierre McCann, archives La Presse

Au Québec, la randonnée classique en voiture est assurément le tour de la péninsule gaspésienne. Il suffit de suivre obstinément la route 132, qui borde l'estuaire du Saint-Laurent, puis la baie des Chaleurs.

Pas besoin d'aller si loin pour goûter aux charmes des villages croisés à 50 km/h. Avec la route 132 sur la rive sud et la 138 sur la rive nord du fleuve, les vacanciers peuvent, à partir de Montréal, ralentir le rythme pour découvrir le Québec d'une autre époque, avec ses maisons anciennes et ses villages typiques. Une façon de se mettre immédiatement en mode vacances.

Sur certains tronçons spectaculaires, ces deux routes sont sans aucun doute panoramiques. Il suffit de penser aux paysages de Charlevoix. Le qualificatif panoramique attire nombre de touristes, a conclu une analyse du Réseau de veille en tourisme Transat de l'ESG-UQAM.

L'analyste Maïthé Levasseur s'est penchée entre autres sur un sondage mené auprès de touristes canadiens et américains par l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard en 2007. Pas moins de 52 % des personnes sondées affirmaient que la présence d'une route panoramique influe sur leur choix d'une destination. «Certains se déplacent pour ça. D'autres décident de l'emprunter une fois sur place. Son importance touristique fait qu'elle devrait être au coeur de la promotion d'une région», croit Mme Levasseur.

 

Dans les Cantons-de-l'Est, le moulin de Frelighsburg.... (Photo: Hyper Zoom) - image 2.0

Agrandir

Dans les Cantons-de-l'Est, le moulin de Frelighsburg.

Photo: Hyper Zoom

Routes touristiques

Une autre manière de visiter une région en voiture, c'est de suivre l'une de ses routes touristiques. Ces circuits comprennent bien souvent des portions de routes aux paysages impressionnants ou au charme indéniable. On peut penser à la Route des baleines, soit 880 km de la route 138, de Tadoussac à Natashquan. Ou encore à celle des Navigateurs, une portion de la route 132 qui croise notamment les villages de Kamouraska, Notre-Dame-du-Portage et Le Bic. Là encore, il y a de quoi plaire.

Pour qu'une route soit touristique, elle doit être intéressante au point de vue culturel, naturel, historique, récréotouristique ou panoramique. Bref, il doit y avoir quelque chose à voir et à faire.

On compte 13 routes touristiques signalisées par les ministères du Tourisme et des Transports. «Le but est de faire sortir les gens des grands axes routiers, de les faire entrer dans une région et de la leur faire découvrir selon une thématique qui la représente bien», dit Jacinthe Dumoulin, responsable du programme de signalisation touristique au ministère du Tourisme.

Les Cantons-de-l'Est sont la seule région à avoir atteint un maximum de trois circuits signalisés par le gouvernement. On trouve le Chemin des cantons, à saveur historique, qui sillonne 415 km du territoire. Il y a la très connue Route des vins de Brome-Missisquoi et la récente Route des sommets, dans le secteur de Mégantic. Une façon de regrouper ce qu'il y a à voir mais qui est dispersé sur le territoire.

«Nous n'avons pas d'axe naturel, comme un fjord ou un fleuve, que les gens empruntent spontanément. Par contre, nous possédons 6000 km de jolies routes secondaires et beaucoup d'offres touristiques», soulève Alain Larouche, directeur général de Tourisme Cantons-de-l'Est.

Malgré une thématique, les routes permettent de découvrir un plus vaste échantillon de ce qu'une région peut offrir. Car on a beau faire la Route des vins, précise M. Larouche, personne ne s'arrêtera dans les 16 vignobles en une seule journée.

Les visiteurs voudront casser la croûte, se délier les jambes dans un sentier ou voir un musée. Et apprécier ce qu'ils voient entre deux arrêts. «L'hypothèse de base de nos routes, c'est la beauté des paysages», souligne M. Larouche.

 

Dans Charlevoix, entre mer et terre.... (Photo: Pierre McCann, archives La Presse) - image 3.0

Agrandir

Dans Charlevoix, entre mer et terre.

Photo: Pierre McCann, archives La Presse

Itinéraires courts

Pour des itinéraires relativement courts, on peut aussi suivre les parcours suggérés dans Balades et circuits enchanteurs au Québec, réédité par les Guides de voyages Ulysse. Il propose des trajets à faire en automobile dans une vingtaine de régions.

«Quand on a plus de temps, on veut emprunter des routes secondaires, savoir quelle sortie prendre et ce qu'il y a à voir», dit Olivier Gougeon, éditeur aux Guides Ulysse.

C'est ce à quoi veut répondre ce guide. Certaines personnes suivront religieusement les itinéraires. D'autres s'en inspireront seulement, croit M. Gougeon. Après tout, un atout des voyages en voiture, c'est justement leur flexibilité et la possibilité d'aller là où le vent nous mène.

Dix circuits enchanteurs

1. La Côte-Nord

Au départ de Tadoussac, le fjord et les baleines retiennent l'attention. Puis, le fleuve vole la vedette alors qu'on longe la 138, qui traverse des villages tels que Bergeronnes, Godbout et Pointe-des-Monts. Bifurquer vers la Manic-2 ou la Manic-5 fait voir comment l'homme a dompté la nature dans cette contrée sauvage.2. Les Îles-de-la-Madeleine

Six des sept îles habitées de cet archipel sont reliées par la route 199. On y trouve entre autres les très charmantes îles de la Grande Entrée, du Havre-Aubert et du Havre-aux-Maisons. Un voyage dépaysant et coloré dans une région de sable, de vent et de mer.

3. Gaspésie

Le tour de la Gaspésie a-t-il besoin de présentation? Assurément l'une des routes les plus spectaculaires du Québec, cette portion de la 132 permet toutefois moins de voir les montagnes gaspésiennes que d'apprécier le golfe dans toute sa splendeur.

4. Île d'Orléans

C'est en suivant le Chemin royal, autre nom donné à la route 368, que l'on peut faire le tour de l'île adoptée par Félix Leclerc. Colonisée dès l'époque de la Nouvelle-France, ses six villages sont de bons endroits où apprécier l'architecture ancienne.

5. Le pays de Kamouraska

Suivre le fleuve dès La Pocatière permet de voir de jolis villages, dont entre autres Kamouraska et Le Bic. En plus de la beauté de l'eau, il y a en arrière-plan les montagnes de Charlevoix, un décor naturel idéal pour créer de magnifiques couchers de soleil.

6. Charlevoix

À partir de Cap-Tourmente, la route devient montées et descentes. Au creux d'une vallée se trouve notamment Baie-Saint-Paul, une destination privilégiée de cette région depuis longtemps touristique. L'itinéraire fait également découvrir l'Isle-aux-Coudres, La Malbaie, Cap-à-l'Aigle et Baie-Sainte-Catherine.

7. Le Royaume du Saguenay

Les falaises du fjord du Saguenay ont tôt fait de charmer ceux qui les ont vues. Au départ de Petit-Saguenay, le parcours passe par l'Anse-Saint-Jean et le parc national du Saguenay à Rivière-Éternité, des arrêts obligés. À Jonquière, on traverse la rivière pour revenir sur la rive inverse.

8. La Côte du Sud

Les anciennes seigneuries au sud de Québec sont demeurées de petits villages charmants. On peut penser à Saint-Roch-des-Aulnaies, à Saint-Antoine-de-Tilly ou à Saint-Jean-Port-Joli. Ici, ça vaut le coup de délaisser la voiture pour emprunter le bateau et aller voir les îles au large.

9. Les Cantons-de-l'Est

Le circuit fait voir les vignobles de ce coin du Québec choyé en paysages bucoliques. Il est aussi reconnu pour ses vergers, qu'on croise en cours de route alors qu'on rejoint entre autres Frelighsburg, Dunham ou Mystic, des villages du patrimoine anglo-saxon.

10. L'Outaouais

Plutôt que de suivre le fleuve, on longe ici la rivière des Outaouais à partir de Montebello. Au fil des collines, après Plaisance, le territoire se fait plus citadin avec Gatineau et Ottawa. Mais, en Outaouais, la nature n'est jamais bien loin.

_____________________________________________________________________________________________

Ces 10 idées de circuits sont tirées des Balades et circuits enchanteurs au Québec, publié dans la collection Petits bonheurs des Guides de voyage Ulysse (14,95 $).




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer