La Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) a fait le plein de nouveautés pour les amateurs de plein air cet été. À commencer par plus de 800 km de parcours navigables dans la réserve faunique La Vérendrye, qui, combinés à quelque 500 emplacements de camping, feront de cette destination l’endroit idéal pour faire du canot-camping au cours de la saison estivale.

Publié le 4 avril
Laila Maalouf
Laila Maalouf La Presse

En tout, 18 circuits de canotage en lacs et rivières seront accessibles aux amateurs de différents niveaux, autant pour des escapades de 2 jours que pour des expéditions de plus de 10 jours.

Dans Charlevoix, au parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, le secteur de l’Équerre se voit doté quant à lui d’un tout nouveau pavillon de quatre chambres, tout destiné à une partie de pêche ou à un arrêt bien mérité après avoir emprunté l’un des deux nouveaux sentiers de randonnée.

Le parc national de la Pointe-Taillon permettra par ailleurs de camper dans le lac Saint-Jean, cet été. Des emplacements de camping rustique ont été aménagés sur trois petites îles du nouveau secteur Camp-de-Touage-Les-îles — les îles de Connelly, Beemer et Petite Île Verte —, avec toilette sèche, table de pique-nique et trou à feu sur de petites plages de sable fin.

Il sera également possible cette année de profiter de la vue vertigineuse depuis l’escarpement rocheux qui se trouve au bout du sentier du Pic-de-la-Tête-de-Chien du parc national des Monts-Valin, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, grâce à l’aménagement d’une toute nouvelle promenade de 350 mètres et d’un belvédère de bois qui permettent de « survoler » ce milieu naturel fragile. Des tables à pique-nique et un abri ont même été ajoutés pour apprécier ce lieu qui culmine à 575 mètres.

L’Aquarium du Québec a lui aussi bonifié son offre d’une nouvelle expérience, l’aventure ImMERsion, une animation qui propose une plongée virtuelle sous l’eau, notamment au cœur des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent.

Consultez le site de la SEPAQ