Les familles habituées des tout-inclus devront malheureusement renoncer à ce plaisir cet hiver. Vraiment ? Au soleil, oui, probablement. Mais l’expérience de la formule tout inclus avec l’hébergement, les repas et une pléiade d’activités directement sur le site existe au Québec. Et parfois, à deux pas de chez soi. Récit d’un séjour à la Station touristique Duchesnay, à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, dans la région de Québec.

Publié le 30 janv. 2021
Valérie Simard
Valérie Simard La Presse

(Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier) Outre les fondeurs, qui arrivent en masse pour profiter d’un des plus beaux centres de ski de fond de la région de Québec, et les randonneurs d’un jour venus profiter du temps ensoleillé, le reste du site de la Station touristique Duchesnay est bien calme en cette deuxième fin de semaine de janvier. Quelques familles en quête d’activités « légales » à faire avec les enfants sont venues y écouler les derniers jours avant la rentrée. Le besoin de calme, d’évasion et de nature n’ayant jamais été aussi grand que maintenant, l’idée d’un séjour à l’hôtel sans tracas au cœur de l’hiver a rarement paru aussi séduisante.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Souvent citée dans les palmarès des plus beaux centres de ski de fond 
du Québec, la Station touristique Duchesnay accueille chaque jour
de nombreux skieurs.

D’accord, on n’échappe pas à la réalité pandémique. Comme tous les établissements touristiques, la station, qui est gérée par la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ), a dû adapter ses services pour se conformer aux mesures sanitaires : port du masque dans les aires communes, piscine, sauna et spa fermés, annulation des activités animées et fermeture de la salle à manger. Les repas se prennent à la chambre. Une petite table et des chaises pliantes sont fournies, mais l’espace peut être un défi pour les familles nombreuses.

Le bistro-bar Le Quatre-Temps offre un menu varié pour le repas du soir, à la carte ou en table d’hôte, ainsi qu’un menu pour enfants. Mis à part un plat du jour végétarien trop fort en cardamome, les assiettes ne nous ont pas déçus. Trois formules de déjeuner sont aussi proposées ainsi que des boîtes à lunch pour le midi.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Rénovées en 2018, les chambres sont modernes et confortables.

Couvre-feu oblige, les clients de l’auberge doivent demeurer dans leurs chambres de 20 h à 5 h. Heureusement, celles-ci sont confortables. L’auberge a été construite en 2003, mais entièrement rénovée il y a trois ans. Chacune des 48 chambres possède une vue sur le lac Saint-Joseph.

Pas le temps de s’ennuyer

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Le pavillon Horizon, qu’on dirait tout droit sorti d’un film de Wes Anderson, héberge l’accueil et le centre de location pour les activités de plein air.

Malgré l’annulation forcée de certaines activités, les divertissements extérieurs ne manquent pas sur le site qui a des airs de camp de vacances avec ses imposants pavillons en bois rond. Les clients en hébergement ont accès à des glissades sur tube et à une patinoire (la location de patins est incluse). On rêverait d’une glace aménagée sur le lac, mais le vent y souffle trop fort, explique le responsable des activités de plein air de la Station, Pierre Carbonneau. Néanmoins, lorsque l’épaisseur de la glace le permettra, probablement à la fin du mois de janvier, il sera possible d’y pêcher l’omble de fontaine (truite mouchetée).

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

La jeune Ida a apprécié sa descente en tube, une activité offerte gratuitement aux clients en hébergement.

La randonnée hivernale, la raquette, le ski-raquette (ou ski Hok) et le ski de fond figurent parmi les activités toujours offertes. De l’équipement est offert en location, à condition de réserver 24 heures d’avance. Les raquetteurs pourront profiter de 22,4 km de sentiers balisés pour tous les niveaux. Si les jeunes familles trouveront leur compte avec le court sentier de l’Érablière (1,3 km), les plus sportifs pourront se rendre jusqu’au refuge La Détente, situé à 6,8 km du départ des sentiers.

En ski de fond, il y en a aussi pour tous les goûts. Avec ses 50 km de pistes tracées pour le pas classique et le pas de patin, le réseau de la Station touristique Duchesnay est réputé auprès des fondeurs québécois, et l’affluence sur les pistes ne ment pas. Le nombre d’abonnements de saison vendus a doublé cette année, remarque Pierre Carbonneau. Les visiteurs d’un jour doivent acheter leur billet en ligne, idéalement à l’avance. « Mais on n’a jamais été à pleine capacité, souligne-t-il. On s’attend à ce que les gens respectent les deux mètres sur les pistes et nous avons beaucoup de stationnements. »

Toutefois, en dormant sur place, on a l’avantage de battre la foule. Avant 9 h, le seul bruit perceptible est celui de nos skis qui glissent sur la neige et le joli chant des oiseaux.

> Consultez le site de la Station touristique Duchesnay

Des chalets modernisés

IMAGE FOURNIE PAR LA SEPAQ

Près de 8,4 millions de dollars seront investis dans la construction de 14 nouveaux chalets. Il devrait être possible de les louer à partir de l’été prochain.

Les anciens chalets de Duchesnay, qui étaient devenus désuets, ont été démolis pour faire place à 14 nouvelles constructions au style beaucoup plus moderne dont l’architecture se mariera avec l’auberge existante. Situés près du lac, ces chalets tout équipés pourront accueillir de 4 à 16 personnes. Leur construction est entamée et ils seront offerts en location dès l’été prochain (réservations possibles à partir du 10 février). Ce projet s’arrime à l’aménagement d’un nouveau pôle nautique sur le site qui inclura notamment une plage agrandie, un terrain de volleyball, un parc d’équilibre sur sangle (slackline) et un grand quai flottant.

Le forfait Nature gourmande hivernale incluant la nuitée, un souper table d’hôte quatre services, le petit-déjeuner et l’accès aux activités est offert à partir de 324 $ pour deux adultes et deux enfants (taxes en sus).

Trois autres tout-inclus hivernaux pour la famille

Quelques centres de villégiature proposent des forfaits qui incluent l’hébergement, les déjeuners et soupers ainsi qu’une offre intéressante d’activités sur le site.

Centre de villégiature Jouvence

PHOTO DAPHNÉ CARON, FOURNIE PAR JOUVENCE

Jouvence propose des forfaits qui comprennent l’hébergement, trois repas par jour et une foule d’activités (ski de fond et raquette, randonnée, glissade sur tube, trottinette des neiges, patinage).

Classique québécois des vacances familiales en formule tout-inclus, Jouvence propose des forfaits qui comprennent l’hébergement, trois repas par jour et une foule d’activités (ski de fond et raquette, randonnée, glissade sur tube, trottinette des neiges, patinage). Actuellement ouvert les fins de semaine pour des visites d’un jour seulement, le centre, qui est situé au cœur du parc national du Mont-Orford, en Estrie, pourrait offrir de nouveau des nuitées à partir du 12 février, si les mesures sanitaires autorisent l’ouverture de sa salle à manger. La formule Club en famille incluant de l’animation, habituellement offerte pendant la semaine de relâche, est maintenue jusqu’à nouvel ordre. La prise en charge des enfants n’est cependant plus possible.

Forfaits offerts à partir de 55 $ la nuit par enfant et 138 $ par adulte, taxes en sus. Les prix varient selon l’âge des enfants. Tarifs plus élevés pendant la semaine de relâche.

> Consultez le site de Jouvence

Auberge du Lac-à-l’Eau-Claire

PHOTO FOURNIE PAR L’AUBERGE DU LAC-À-L’EAU-CLAIRE

L’Auberge du Lac-à-l’Eau-Claire propose différentes formes d’hébergement (auberge, pavillons, condos et chalets).

Pour une immersion au cœur de la forêt mauricienne, on pose ses valises à l’Auberge du Lac-à-l’Eau-Claire. L’hôtel de Saint-Alexis-des-Monts propose différentes formes d’hébergement (auberge, pavillons, condos et chalets). Sur le site en hiver, on peut pratiquer le ski de fond et la raquette, la glissade sur tube, la pêche blanche et le patin. Des mini-motoneiges pour enfants sont offertes en location. Les balades en traîneau à chiens ont pour leur part dû être interrompues en raison des directives gouvernementales. La piscine et les bains sont également fermés. Des forfaits incluant les repas et l’hébergement et la plupart des activités sont offerts.

À partir de 406 $ la nuitée en chambre standard avec souper et petit-déjeuner pour deux adultes et deux enfants de 12 ans et moins. Taxes en sus.

> Consultez le site de l’Auberge du Lac-à-l’Eau-Claire

Auberge du Lac Taureau

PHOTO FOURNIE PAR L’AUBERGE DU LAC TAUREAU

À l’Auberge du Lac Taureau, on peut pratiquer plusieurs activités en bulle familiale : raquette, ski de fond, patinage et hockey, motoneige, vélo à roues surdimensionnées, pêche sur glace.

Comme plusieurs entreprises touristiques, l’Auberge du Lac Taureau, à Saint-Michel-des-Saints, dans la région de Lanaudière, a dû annuler plusieurs activités extérieures guidées en raison des nouvelles mesures sanitaires. Qu’à cela ne tienne, il reste sur ce grand terrain de jeu hivernal plusieurs activités à pratiquer en bulle familiale : raquette, ski de fond, patinage et hockey, motoneige, vélo à roues surdimensionnées, pêche sur glace. Différents forfaits sont offerts, dont certains incluent la nuitée et les repas pour emporter. Un tarif familial pour la relâche scolaire est aussi offert.

À partir de 325 $ la nuitée avec souper, déjeuner et accès aux activités pour deux personnes. Taxes en sus. Supplément pour les enfants.

> Consultez le site de l’Auberge du Lac Taureau