Le redoux de Noël a retardé le début de la saison, mais l’Association des pourvoyeurs de pêche aux petits poissons des chenaux (APPPPC) de Sainte-Anne-de-la-Pérade, en Mauricie, annonce son ouverture « autour du 15 janvier », si le temps froid se poursuit.

Simon Chabot Simon Chabot
La Presse

Les journées de pêche se termineront à 18 h pour permettre à tout le monde de rentrer à la maison avant le couvre-feu.

Bien entendu, seuls les membres d’un même ménage pourront louer une petite cabane sur la rivière Sainte-Anne.

La pandémie a forcé certains pourvoyeurs à renoncer à leur saison, mais pour les autres, les réservations vont bon train, affirme Steve Massicotte, président de l’APPPPC.