La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:; App Source:

Attention, ça pique à Sainte-Madeleine!

Le Centre d'interprétation du cactus et de la... (Photo: Stéphane Champagne, collaboration spéciale)

Agrandir

Le Centre d'interprétation du cactus et de la flore désertique présente plus de 150 espèces de cactus (la plupart originaires des Amériques), de même qu'une centaine d'espèces de plantes succulentes.

Photo: Stéphane Champagne, collaboration spéciale

Vous cherchez une façon de mettre du piquant lors de votre prochain passage dans la région de Sainte-Madeleine, près de Saint-Hyacinthe? Rendez-vous au Centre d'interprétation du cactus et de la flore désertique.

Le Centre est situé à même les impressionnantes serres de l'entreprise Le Cactus fleuri. Cette PME, en affaires depuis 32 ans, est le plus important producteur québécois de cactus et de plantes succulentes (ou plantes grasses), c'est-à-dire de végétaux ayant des réserves d'eau dans les feuilles, par exemple l'aloe vera.

 

Pour l'instant, l'accès au Centre d'interprétation est gratuit pour ceux et celles qui optent pour une visite libre. Pour une visite guidée, c'est 5$ par personne. Les groupes doivent obligatoirement faire appel à un guide. La visite guidée permet notamment d'avoir accès à certains quartiers de production de l'entreprise. La visite (libre ou guidée) dure environ une heure.

Pour les visites individuelles, il y a une vingtaine de panneaux d'interprétation dans la serre principale, toute en verre, qui vaut amplement le détour. On y apprend mille et une choses sur la flore désertique. Notamment que des cactus vivaces résistent à notre rigoureux hiver québécois.

Le Centre d'interprétation du cactus et de la flore désertique présente plus de 150 espèces de cactus (la plupart originaires des Amériques), de même qu'à une centaine d'espèces de plantes succulentes, dont 15 sont adaptées à notre climat. Saviez-vous que plus de 75% des cactus fleurissent? Et, bonne nouvelle, la plupart d'entre eux ont commencé leur floraison. Un spectacle à voir!

Pour l'instant, le Centre est ouvert aux visiteurs du vendredi au dimanche seulement. Mais dans quelques semaines, il sera ouvert presque tous les jours. On peut aussi y acheter des végétaux et demander des conseils aux professionnels qui sont sur place.

Guillaume Mousseau, fils des propriétaires, est celui qui a eu l'idée de créer le centre d'interprétation. Outre les visites des serres, ses parents et lui prévoient mettre sur pied des expositions extérieures entre juin et septembre. L'accès à ces jardins pourrait être payant dès juin prochain.

Déserts du monde

«On va recréer les déserts d'un peu partout dans le monde. Les cactus et les autres plantes désertiques évoluent bien dans les maisons québécoises, où c'est chaud et sec. Mais de plus en plus de gens sortent leurs plantes à l'extérieur au cours de l'été. C'est une nouvelle tendance d'avoir un jardin de cactus dans sa cour», explique André Mousseau, grand manitou des cactus au Québec.

Selon lui, le cactus est une plante extrêmement populaire, notamment chez les Britanniques. «En Angleterre, il n'est pas rare de voir quelqu'un inscrire dans son testament à qui il veut léguer ses cactus. C'est une plante qui peut vivre jusqu'à 100 ans. Elle pousse lentement, mais elle peut vivre très longtemps», dit-il.

Pour s'y rendre: sortie 120 (Sainte-Madeleine) de l'autoroute 20. Se rendre jusqu'à la route 116 et suivre les panneaux bleus de Tourisme Québec. Infos: 1-800-561-6311, www.cactusfleuri.com

 




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer