Les réservations pour les sites de camping et les prêts-à-camper débuteront samedi à la SEPAQ.

Marie Tison
Marie Tison La Presse

Pour ne pas surcharger le système, les réservations débuteront à des heures différentes selon les parcs. Ainsi, la SEPAQ permettra les réservations pour les parcs de Frontenac, de la Gaspésie, du Lac-Témiscouata, et de la Pointe-Taillon à partir de 8 h samedi matin.

Pour les parcs du Bic et de la Yamaska, il faudra plutôt procéder à partir de 11 h, alors qu’il faudra attendre à 14 h pour les parcs d’Aiguebelle, des Grands-Jardins, des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, des Îles de Boucherville, de la Jacques-Cartier et d’Oka.

Pour les autres parcs, les réservations débuteront plutôt dimanche, soit à partir de 8 h pour Mont-Tremblant et à partir de 11 h pour les parcs du Fjord-du-Saguenay, du Mont-Mégantic, des Monts-Valin, d’Opémican, de Plaisance, pour les établissements touristiques de la SEPAQ, soit le Camping des Voltigeurs et les Centres touristiques du Lac-Kénogami et du Lac-Simon.

Enfin, il sera possible de réserver pour le parc du Mont-Orford à partir de 14 h.

La SEPAQ recommande aux campeurs de visiter son site internet en avance pour aller chercher de l’information, planifier son séjour et créer un compte client.

Elle suggère également d’accéder au système quelques minutes avant le début officiel de la période de réservations. Les campeurs se retrouveront ainsi dans une salle d’attente virtuelle où ils recevront un rang de priorité distribué aléatoirement.

Il ne faut toutefois pas penser que tout va s’envoler en une seule fin de semaine. Ainsi, même si on peut réserver un chalet, un refuge rustique ou une yourte depuis le 17 avril, il reste encore beaucoup de dates disponibles dans plusieurs parcs pour ces types d’hébergement, même pendant les périodes achalandées, note le porte-parole de la SEPAQ, Simon Boivin.

Consultez le site de la SEPAQ