Tous les vols étaient annulés mercredi à l'aéroport de Lille-Lesquin en raison d'une grève des contrôleurs aériens qui réclament des effectifs supplémentaires, a-t-on appris de sources concordantes.

Mis à jour le 18 janv. 2012
Lille AGENCE FRANCE-PRESSE

«On est toujours à 100% de grévistes», a indiqué à l'AFP le secrétaire régional Nord de l'Usac-CGT, Didier Roussel, à l'AFP.

Selon le site internet de l'aéroport, la totalité des 50 vols au départ et à l'arrivée étaient par conséquent annulés, sauf un qui a été dérouté. Les compagnies Air France, Aigle Azur, Vueling, Chalair et Ryanair sont touchées.

Les 40 contrôleurs aériens de l'aéroport demandent que cinq postes supplémentaires soient créés pour augmenter l'effectif alloué à une nouvelle salle de contrôle radar, distincte de la tour de contrôle, mise en service pour faire face à l'augmentation du trafic aérien.

La direction générale de l'aviation civile (DGAC), qui dépend du ministère des Transports, en propose trois, estimant que l'organisation du travail est telle que la fluidité du trafic et la sécurité peuvent être assurées avec 43 contrôleurs aériens.

«Les aérodromes de taille équivalente comme Montpellier ou Strasbourg sont à une cinquantaine de contrôleurs aériens depuis longtemps», s'est indigné M. Roussel. «On ne demande pas la lune !», a-t-il ajouté, regrettant que la DGAC n'ait donné «aucun retour» aux demandes des salariés.

La grève doit prendre fin jeudi matin à 07H00. «On attend la fin du mouvement pour voir sur quelles bases on repart», a précisé M. Roussel, assurant toutefois que le trafic reprendrait.

Les passagers sont invités à se rapprocher de leur compagnie pour connaître les formules alternatives proposées.