Ottawa et Québec aideront financièrement la région de Gaspé afin qu'elle se dote d'infrastructures en mesure d'accueillir des bateaux de croisière de grande capacité.

LA PRESSE CANADIENNE

Le gouvernement fédéral verse ainsi des contributions non remboursables de 920 000 $ tandis que le gouvernement provincial s'avance pour 520 000 $. Ces contributions généreront à terme un investissement total de près de 3 millions $ dans la péninsule.À Gaspé, des aires, équipements et services d'accueil seront mis en place afin de répondre aux besoins des compagnies et des croisiéristes.

À Percé, une aire d'accueil et de transfert vers les attraits touristiques locaux sera aménagée pour permettre de recevoir et de faire transiter un volume important de visiteurs. En prévision de la mise en service prochaine du train touristique, des sites de transbordements pour trains et autocars seront aménagés aux gares de Gaspé et de l'Anse-à-Beaufils et un débarcadère sera construit au Coin-du-Banc.

Une douzaine de navires et plus de 12 000 vacanciers et membres d'équipage sont attendus en Gaspésie en 2009.

Ottawa estime que les retombées envisagées d'ici 2014, seulement pour le Québec, sont prometteuses : les dépenses engagées par les touristes devraient tripler, ce qui signifie l'injection dans l'économie d'environ 1,4 milliard $. De plus, on prévoit la création ou le maintien de 3100 emplois.