Amsterdam ne recule devant rien pour améliorer la cohabitation entre ses résidants et les touristes, pas même le mariage !

Violaine Ballivy Violaine Ballivy
La Presse

De concert avec une entreprise locale, l’Office de tourisme a proposé, vendredi dernier, à des touristes d’unir leur destinée à celle d’un Amstellodamois pour découvrir la ville autrement, dans ses petits quartiers et bistros sympas plutôt que ses lieux touristiques les plus populaires.

Amsterdam multiplie les stratégies pour apaiser les tensions liées à l’augmentation exponentielle du nombre de visiteurs, en favorisant les échanges entre les deux groupes.