(Helena) Des communautés limitrophes du légendaire parc américain de Yellowstone étaient coupées du monde et des touristes étaient pris au piège mardi, après que des inondations sans précédent aient emporté des routes et des ponts au Montana et au Wyoming, en plus d’entraîner la fermeture de tous les points d’accès au parc.

Publié le 14 juin
Amy Beth Hanson et Matthew Brown Associated Press

Les inondations surviennent après des pluies diluviennes combinées à une fonte rapide du manteau neigeux, tout juste au moment où la saison touristique estivale s’enclenche.

De multiples structures, dont des maisons, ont été détruites, mais on ne rapporte pas de blessés pour le moment. Les responsables du parc ont dit être à évaluer l’ampleur des dégâts causés par les intempéries, qui ont emporté des ponts, provoqué des coulées de boue et nécessité des évacuations par bateau et par hélicoptère.

On ne sait pas exactement combien de visiteurs ont été pris au piège ou contraints de sortir du parc, ni combien de personnes qui vivent en bordure du parc ont été secourues et évacuées.

Certains des dommages les plus importants sont rapportés dans le nord du parc et dans les communautés limitrophes de Yellowstone dans le sud du Montana. Des photos du National Park Service des États-Unis montrent une coulée de boue, des ponts détruits et des routes minées par les rivières Gardner et Lamar.

Les inondations ont bloqué l’accès terrestre à Gardiner, dans le Montana, une ville d’environ 900 personnes là où se rencontrent les rivières Yellowstone et Gardner. Cooke City a aussi été coupée du monde par les inondations et des évacuations ont été ordonnées à Livingston.

Les dirigeants du comté de Park, qui englobe ces trois villes, ont prévenu lundi soir sur Facebook que les inondations ont rendu l’eau non potable dans plusieurs secteurs. Les évacuations et les sauvetages se poursuivent.

La Garde nationale du Montana a annoncé avoir déployé deux hélicoptères dans le sud de l’État pour participer aux évacuations.

Le Service météorologique des États-Unis a indiqué qu’on ne prévoit pas de pluie au cours des prochains jours et que le temps plus frais ralentira la fonte de la neige.

Yellowstone a reçu six centimètres de pluie samedi, dimanche et lundi. Au nord-est du parc, il est tombé dix centimètres de pluie sur les monts Beartooth, selon le service météorologique américain.