(Washington) Le célèbre guide Michelin a décerné mercredi des étoiles à quatre nouveaux restaurants dans la capitale américaine, illustration du dynamisme de la scène gastronomique de la capitale américaine où ne brille pourtant qu’un seul établissement au firmament.

Publié le 5 mai
Agence France-Presse

Dans la prestigieuse catégorie des trois étoiles, le Inn at Little Washington, du chef américain Patrick O’Connell, demeure en effet seul au sommet.

Ce restaurant, situé dans la campagne de l’État de Virginie, à un peu plus d’une heure de la capitale fédérale, propose une haute cuisine composée de produits récoltés localement et préparés selon des influences européennes.

Pour les deux étoiles sont confirmés Minibar du très médiatique chef José Andrés, Pineapple and Pearls, où officie Aaron Silverman et Jônt dont la brigade est dirigée par Ryan Ratino.

Les quatre nouveaux entrants sont récompensés chacun d’une étoile. Ils témoignent de la diversité des tables de Washington qui fait partie d’un petit club de villes américaines à avoir un guide rouge dédié, comme New York, Chicago ou San Francisco.

Il s’agit d’Albi, où le chef Michael Rafidi propose des plats de Méditerranée orientale, Imperfecto : The Chef’s Table du Vénézuélien Enrique Limardo, Oyster Oyster, où le chef Rob Rubba est spécialisé dans les mets végétariens et Reverie, établissement de gastronomie contemporaine où Johnny Spero est aux fourneaux.