Après les statues déboulonnées, les arbres rebaptisés ? Le service des parcs de la Californie a retiré, à la fin du mois de juin, toute mention dans les expositions et la documentation papier et électronique du commandant des armées sudistes pendant la guerre de Sécession, Robert E. Lee, même si plusieurs des séquoias géants qu’on y retrouve ont été baptisés en son honneur.

Violaine Ballivy Violaine Ballivy
La Presse

Une référence à l’arbre de 255 pieds (78 mètres environ) à Kings Canyon a notamment été retirée d’une liste des 30 plus grands séquoias de la planète.

Cette révision « est destinée à promouvoir l’inclusion », a expliqué une porte-parole des parcs, Sinita Kawasaki-Yee, au Los Angeles Times.

L’organisme devra obtenir l’aval du Congrès ou de la direction de l’Agence des parcs nationaux américains pour franchir l’étape suivante : rebaptiser les arbres.

Plusieurs autres séquoias de Kings Canyon ont été nommés en hommage à des figures historiques importantes des États-Unis, dont William Tecumseh Sherman, général de l’Armée de l’Union lors de la guerre de Sécession : son séquoia mesure plus de 83 mètres.

Source : latimes.com