Une virée en famille à Washington, c’est l’occasion de plonger dans l’histoire américaine en visitant des monuments commémoratifs et des musées qui témoignent du passé, dont plusieurs sont gratuits. C’est aussi découvrir des galeries d’art éclatées, des restaurants branchés et un bord de l’eau revitalisé.

Maude Goyer
Collaboration spéciale

Reporter d’un jour

PHOTO TIRÉE DU SITE WASHINGTON.ORG

Consacré au monde de l’information et du journalisme, le Newseum permet aux enfants d’approfondir leurs connaissances des événements marquants de l’humanité et de leur couverture médiatique.

Consacré au monde de l’information et du journalisme, le Newseum permet aux enfants (les miens ont 9 et 12 ans) d’approfondir leurs connaissances des événements marquants de l’humanité et de leur couverture médiatique, du tremblement de terre au Guatemala en 1541 à la chute du mur de Berlin en passant par l’exploration lunaire.

Sur sept étages, dans quinze galeries et autant de salles de projection, le Newseum propose de nombreuses activités interactives, dont la réalisation d’un reportage télé où le visiteur devient le journaliste.

À ne pas manquer : l’exposition de toutes les photos de presse récompensées du prix Pulitzer et les premières pages de 160 quotidiens de partout dans le monde affichées quotidiennement à l’entrée du musée.

Un cruel rappel de l’importance de la liberté de la presse alors qu’elle est mise à mal dans bien des pays…

Tout comme l’industrie des médias, le musée est en péril : il ferme ses portes le 31 décembre et on ignore pour le moment s’il sera relocalisé.

Newseum, 555, Pennsylvania Avenue Northwest

Consultez le site du Newseum : https://www.newseum.org/

Espionnage, mensonges et secrets

PHOTO SAM KITTNER, FOURNIE PAR LE SPY MUSEUM

Grâce à un investissement de 162 millions de dollars, l’International Spy Museum vient de rouvrir ses portes dans un édifice futuriste tout neuf, dont l’espace est deux fois plus vaste que le précédent.

Qui n’a pas rêvé de connaître les dessous du métier d’espion ? C’est à cette profession fascinante que se consacre l’International Spy Museum.

Grâce à un investissement de 162 millions de dollars, le musée vient de rouvrir ses portes dans un édifice futuriste tout neuf, dont l’espace est deux fois plus vaste que le précédent.

Divisé en deux sections (« Comment nous espionnons ? » et « Pourquoi nous espionnons ? »), le musée présente 5000 objets liés au monde mystérieux de l’espionnage.

Des témoignages (vidéo et audio) d’agents des services secrets révèlent les coulisses d’événements tragiques comme l’attaque de Pearl Harbor, la guerre froide, les bombardements d’Oklahoma City, les attentats du 11 septembre 2001… Captivant !

Les jeux interactifs, à plusieurs joueurs, sont nombreux… et très courus. Il faut s’armer de patience pour faire la file.

International Spy Museum, 700, L’Enfant Plaza Southwest

Consultez le site du International Spy Museum : https://www.spymuseum.org/

Un peu d’histoire, à vélo

PHOTO MAUDE GOYER, COLLABORATION SPÉCIALE

La visite guidée des principaux monuments commémoratifs et historiques de la capitale se fait en trois heures à vélo.

La visite guidée des principaux monuments commémoratifs et historiques de la capitale se fait en trois heures à vélo.

Les enfants n’ont pas de mal à suivre : le parcours est facile, la balade se fait sur les trottoirs (cela est permis et légal de ce côté de la ville), avec un guide expérimenté.

Et puis, les arrêts sont nombreux — 10 en tout. Ils permettent d’admirer les plus beaux monuments : ceux de Lincoln, de Jefferson, de Martin Luther King et de la Seconde Guerre mondiale, entre autres.

Bon à savoir : de l’eau et une collation sont fournies pendant la visite guidée.

Bike and Roll, 955, L’Enfant Plaza Southwest

Consultez le site de Bike and Roll : https://bikeandrolldc.com/

De l’art audacieux et immersif

PHOTO MAUDE GOYER, COLLABORATION SPÉCIALE

La galerie Artechouse

Les artistes qui utilisent la technologie dans leurs œuvres ont leur propre espace à Washington : la galerie Artechouse (dont le nom vient de « art » et de « technologie »).

Lors de notre passage, c’est l’exposition Infinite Space de l’artiste turc Refik Anadol qui tenait l’affiche (jusqu’au 2 septembre).

Entièrement numérique et immersive, elle mélange les sons, les mouvements et la lumière de façon étonnamment touchante.

Un pari audacieux qui a grandement impressionné les enfants.

Artechouse, 1238, Maryland Avenue Southwest

Consultez le site de Artechouse : https://www.dc.artechouse.com/

Promenade au bord de l’eau

PHOTO TIRÉE DU SITE WASHINGTON.ORG

Dans le quartier historique du sud-ouest de la capitale, le secteur
The Wharf, situé à côté de la marina, occupe le bord de l’eau.

Dans le quartier historique du sud-ouest de la capitale, le secteur The Wharf, situé à côté de la marina, occupe le bord de l’eau.

On y retrouve une avenue de marchands de poissons et de fruits de mer, ouverte au public depuis 1805 !

Leurs kiosques à ciel ouvert attirent les foules, particulièrement la fin de semaine.

Les rues piétonnes avoisinantes sont bordées de restaurants, de cafés et de bars, tous relativement nouveaux puisque ce coin de la ville faisait partie d’un projet majeur d’investissement (2,5 milliards), abouti il y a deux ans.

Bon à savoir : des balançoires, des espaces verts et des jardins ont été aménagés tout le long de la promenade, ce qui en fait l’endroit idéal pour une balade en famille, particulièrement à la tombée du jour.

The Wharf, 760, Maine Avenue Southwest

Consultez le site de The Wharf : https://www.wharfdc.com/

Rat de bibliothèque

PHOTO TIRÉE DU SITE WASHINGTON.ORG

La Bibliothèque du Congrès compte une collection de 164 millions de livres.

Avec sa collection de 164 millions de livres, classés sur l’équivalent de 1350 km de rayons, la Bibliothèque du Congrès est l’institution culturelle la plus ancienne des États-Unis et la plus grande bibliothèque au monde.

Fondée en 1800, elle est située tout près du Capitole, et sa visite vaut le détour.

La visite guidée, d’une durée d’une heure, permet d’admirer la crypte, la rotonde et le hall, et de mieux saisir son rôle d’archives nationales.

C’est ici que sont conservés les documents de l’indépendance des États-Unis, ceux de la Constitution américaine et ceux des droits de l’homme, entre autres.

Bibliothèque du Congrès, 101, Independence Avenue Southwest

Consultez le site de la Bibliothèque du Congrès : https://www.loc.gov/

Autres activités à faire en famille

PHOTO JON FLEMING, FOURNIE PAR LE MUSÉE

Le National Building Museum est voué à l’architecture et au design.

• Visiter l’exposition The Lawn, au National Building Museum, un musée voué à l’architecture et au design. Il s’agit d’un immense espace vert intérieur qui offre une programmation d’activités sportives et de loisirs (yoga, jeux d’adresse, projection de films, etc.).

Consultez le site du National Building Museum : https://www.nbm.org/

• Rencontrer le robot Pepper au musée d’art contemporain Hirshhorn. Depuis un an, Pepper, un robot humanoïde de 120 cm, converse, s’amuse et pose pour des égoportraits avec les visiteurs, petits et grands. Certaines activités en sa compagnie sont parfois mises à la programmation du musée.

• Admirer les pandas du Smithsonian National Zoo. Ce zoo urbain, dont l’entrée est gratuite, est l’habitat de 2700 animaux de près de 400 espèces. Il abrite entre autres des gorilles, des ours, des lions et des pandas géants, les vedettes de l’endroit.

Consultez le site du musée d’art contemporain Hirshhorn : https://hirshhorn.si.edu/

Bon à savoir : parmi la centaine de musées qui ont pignon sur rue à Washington, 18, dont le zoo, sont financés par la Smithsonian Institution : leur admission est gratuite, pour tous, en tout temps.

Quoi manger ?

PHOTO REY LOPEZ, FOURNIE PAR LE MI VIDA

Le restaurant Mi Vida sert des classiques mexicains.

• Des plats de pâtes gargantuesques (dont le spaghetti bolognaise) et des desserts délirants (à essayer : le Titanic, un gâteau brownie, crème fouettée, crème glacée et sauce chaude au chocolat) chez Carmine’s, une institution.

425, 7th Street Northwest

Consultez le site de Carmine's : https://www.carminesnyc.com/locations/washington-dc

• Du houmous, du labneh, des kebabs et d’autres délices du Moyen-Orient chez Maydan, l’une des tables en vogue actuellement à Washington. Les enfants y sont les bienvenus, particulièrement à l’étage, où ils ont une vue spectaculaire sur l’immense four situé au cœur du restaurant.

1346, Florida Avenue Northwest

Consultez le site de Maydan : https://www.maydandc.com/

• De classiques plats mexicains chez Mi Vida, dont un guacamole servi avec des chips de maïs faites maison, des enchiladas, quesadillas, nachos et tacos cuisinés et servis sans fausse note. Plusieurs des cocktails sont offerts en version sans alcool.

98, District Square Southwest

Consultez le site de Mi Vida : https://mividamexico.com/

• Des beignes glacés aux parfums inusités (tarte à la lime, fromage à la crème, beurre d’arachide, par exemple) chez District Doughnut. Il existe quatre succursales à Washington, dont une dans The Wharf.

5, Market Square Southwest

Consultez le site de District Doughnut : https://www.districtdoughnut.com/

Où dormir ?

• Situé dans le nord de la ville dans un secteur tranquille, le Marriott Wardman Park compte 1200 chambres et une jolie cour intérieure… avec une grande piscine ouverte jusqu’à 22 h tous les soirs. L’hôtel, récemment rénové, est à côté d’une station de métro et du zoo.

2660, Woodley Road Northwest

Consultez le site de l’hôtel : https://www.marriott.fr/hotels/travel/wasdt-washington-marriott-wardman-park/