Les locations d’hébergements pour de courts séjours, façon Vrbo ou Airbnb, vont devenir de plus en plus compliquées à La Nouvelle-Orléans.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Le conseil municipal vient tout juste de voter — à 7 contre 0 ! – en faveur d’un règlement pour restreindre les locations du genre.

Ainsi, elles seront interdites si le propriétaire du bâtiment ne réside pas sur place.

De plus, pour une grande partie du Quartier français et l’ensemble du Garden District, aucune location de courts séjours ne sera tolérée.

La nouvelle réglementation sera mise en place dès le 1er décembre.