Le nombre de pêcheurs est en déclin depuis quelques années au Québec, mais la relève se prépare. Chaque année, des milliers de jeunes apprennent à taquiner le poisson dans le cadre du programme Pêche en herbe. Cet été seulement, quelque 170 activités gratuites d'initiation à la pêche sont proposées un peu partout au Québec.

Stéphanie Morin LA PRESSE

Mis sur pied en 1997 par la Fondation de la faune du Québec, ce programme vise à apprendre les rudiments de la pêche aux jeunes de 9 à 12 ans. À l'horaire de ces journées passées sous le signe du poisson: identification des diverses espèces, sécurité nautique, techniques de pêche, éthique du pêcheur... Vient ensuite une séance de pêche supervisée au cours de laquelle les participants peuvent s'exercer avec leur matériel personnel, fourni gratuitement par la Fondation. Chaque apprenti pêcheur reçoit en effet une canne flambant neuve munie d'un moulinet fermé (pour éviter les fils emmêlés), des leurres, des hameçons et une brochure éducative portant sur les diverses notions théoriques.

«Nous remettons aussi à chaque jeune un permis de pêche, valide jusqu'à l'âge de 18 ans», explique Geneviève Lacroix, responsable du programme Pêche en herbe à la Fondation de la faune. Le déroulement de l'activité peut varier selon l'organisme qui l'offre, mais l'objectif reste le même, selon Mme Lacroix: «Au lendemain de l'activité, il faut que chaque jeune soit capable d'aller pêcher seul.»

Le programme semble porter ses fruits. Depuis 1997, 180 000 jeunes ont participé à une activité de Pêche en herbe. Et plusieurs d'entre eux sont retournés pêcher, souvent avec leurs parents. Selon un sondage mené par la Fondation en 2004, 58% des participants de l'été 2003 ont ressorti canne et hameçons au cours de l'année suivante. Mieux, 97% des participants de 1999 ont pêché au moins une fois dans les cinq années suivant leur initiation.

Poissons à profusion

Dans la grande région montréalaise, plus d'une vingtaine d'activités Pêche en herbe - la plupart gratuites - sont proposées au grand public cet été. Plusieurs sont intégrées à la programmation de la grande Fête de la pêche, tenue partout au Québec du 8 au 10 juin. Au parc de la Rivière-des-Mille-Îles, à Laval, des formations Pêche en herbe seront offertes aux enfants de 8 à 14 ans les 9 et 10 juin, 7 et 8 juillet, 4 et 5 août ainsi que les 8 et 9 septembre. L'initiation, qui dure trois heures, comprend une virée en rabaska et une séance de pêche supervisée depuis la rive, d'une durée de 1h30. Ici, les futurs pêcheurs se mettent vraiment les mains à la tâche: ils doivent couper les vers de terre, appâter les hameçons, décrocher le poisson.

Et la pêche est bonne? Oui, dit Jean Lauzon, directeur des programmes de mise en valeur du parc de la Rivière-des-Mille-Îles. «L'an dernier, 978 jeunes ont participé à Pêche en herbe. Et au total, ils ont capturé 751 poissons. Des perchaudes, des crapets-soleil, des brochets, des achigans, des dorés. Et une anguille.»

La liste des activités proposées partout dans la province est disponible sur le site internet de la Fondation de la faune du Québec: www.fondationdelafaune.qc.ca