Source ID:; App Source:

En passant par Valleyfield...

  • Le Vieux Canal est LA raison d'aller visiter la ville, que ce soit pour une simple promenade à pied ou une plus grande balade à vélo. (Photo André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Le Vieux Canal est LA raison d'aller visiter la ville, que ce soit pour une simple promenade à pied ou une plus grande balade à vélo.

    Photo André Pichette, La Presse

  • 1 / 5
  • La Nouvelle-Orléans, petit bistro où l'on sert une cuisine d'inspiration louisianaise, qui a le mérite d'être originale. (Photo André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    La Nouvelle-Orléans, petit bistro où l'on sert une cuisine d'inspiration louisianaise, qui a le mérite d'être originale.

    Photo André Pichette, La Presse

  • 2 / 5
  • Au total, une trentaine d'artistes de la région du Suroît exposent au Bistro La Galerie du coin, qui allie art et bouffe. (Photo André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Au total, une trentaine d'artistes de la région du Suroît exposent au Bistro La Galerie du coin, qui allie art et bouffe.

    Photo André Pichette, La Presse

  • 3 / 5
  • On trouve tout ce qu'il faut, et de toutes les couleurs, pour tricoter chez Amitié et passion. (Photo André PIchette, La Presse)

    Plein écran

    On trouve tout ce qu'il faut, et de toutes les couleurs, pour tricoter chez Amitié et passion.

    Photo André PIchette, La Presse

  • 4 / 5
  • La microbrasserie Malteus propose sur une base régulière cinq types de bières, auxquelles s'en ajoutent presque autant selon les saisons et les envies des deux brasseurs. (Photo André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    La microbrasserie Malteus propose sur une base régulière cinq types de bières, auxquelles s'en ajoutent presque autant selon les saisons et les envies des deux brasseurs.

    Photo André Pichette, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Visites guidées

Voyage

Visites guidées

Découvrez villes et villages du Québec avec nos choix d'adresses »

Sur le même thème

Tout le monde ou presque connaît Salaberry-de-Valleyfield et ses régates, une compétition où s'affrontent des hydroplanes à des vitesses folles - jusqu'à 225 km/h! - et qui attire des milliers de spectateurs chaque été depuis plus de 75 ans. Un week-end avec beaucoup de bruit, de spectacles... et de bière. Pour ceux qui préfèrent le calme, mieux vaut visiter la ville avant ou après l'événement et découvrir ce qui embellit le quotidien des Campivallensiens le reste de l'été.

Bistro La Galerie du coin

Une trentaine d'artistes de la région du Suroît exposent dans cette galerie située sur l'une des intersections les plus animées du centre-ville de Valleyfield, à deux pas du cégep. C'est un endroit de choix, donc, pour apprécier les talents de la région, mais aussi pour prendre une bouchée à bon prix. La propriétaire, Nathalie Filiatreau, a élaboré au fil des ans une carte intéressante de sandwichs, salades et options végétariennes: «J'ai retiré certains éléments parce qu'on les servait ailleurs à Valleyfield: je voulais vraiment ne servir que des plats hors du commun», dit-elle. Une table d'hôte du soir plus élaborée vient d'être ajoutée du jeudi au samedi, avec quelques vins d'importation privée. Service ultra chaleureux.

151, rue Champlain, Salaberry-de-Valleyfield

www.lagalerieducoin.com

MUSO

Valleyfield fait grand cas de sa basilique cathédrale, qu'elle présente comme l'un des plus prestigieux lieux de culte du Canada. Le colosse néogothique n'est toutefois ouvert aux visiteurs qu'une journée par semaine - les mercredis - et sur réservation: les touristes de passage profiteront donc plus facilement d'une autre église, protestante celle-là, qui héberge depuis 2010 le Musée de la société des Deux-Rives, consacré à la transmission de l'histoire populaire de la région. Une exposition sur l'industrie textile et la Montreal Cotton Company, qui a employé jusqu'à 3000 personnes dans les années 20 et marqué au fer rouge l'histoire de ville, succèdera à l'été à celles sur le métier de livreur de lait et sur les histoires fantastiques, mythes et légendes québécoises. Remarquez les vitraux, très bien préservés.

21, rue Dufferin, Salaberry-de-Valleyfield

lemuso.com

Amitié et passion

La retraite? Louise Loiselle et Michelle Lévesque en ont une définition qui n'a rien de reposant. Huit ans après avoir quitté leur travail, les deux amies ont décidé de se donner un «dernier petit défi» et de se relancer en affaires pour ouvrir une boutique de tricot, crochet et broderie dans le centre-ville. Elles ont fait les choses en grand: un mois de cours de broderie à Paris, un local immense dans un bel édifice construit en 1874 et une variété impressionnante de livres, patrons, modèles et accessoires dont la qualité fera le bonheur des petites mains agiles. Avec le regain d'intérêt pour le tricot des dernières années et le rajeunissement des adeptes, leur seconde retraite ne s'annonce pas pour bientôt! Pour les maladroits, de nombreuses pièces (foulards, chapeaux, gants) réalisées dans la région sont aussi vendues, de même qu'une très belle sélection de linge et produits de maison québécois et européens.

18, rue Nicholson, Salaberry-de-Valleyfield

amitieetpassion.ca

Le Vieux Canal

Sans canal, point de Valleyfield? Sans doute. Malgré sa situation stratégique, en bordure du fleuve Saint-Laurent, ce n'est qu'après la construction du premier canal de Beauharnois que l'agglomération s'est enracinée, passant de 25 familles en 1845 (un an après le début des travaux) à 11 000 habitants 15 ans plus tard. Son attrait touristique est indéniable: c'est LA raison d'aller visiter la ville, que ce soit pour une simple promenade à pied ou une plus grande balade à vélo sur la piste explorant les environs sur quelque 60 km. Mieux: depuis l'an dernier, une navette relie en une heure le centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield au réseau cyclable du parc régional de Beauharnois pour prolonger le plaisir.

www.tourismesuroit.com/fr/quoi-faire/balades-velo

Microbrasserie Maltéus

Ce ne sont pas les bars qui manquent à Valleyfield, mais cela fait tout juste un an que les Campivallensiens peuvent étancher leur soif avec de la bière locale, brassée en plein centre-ville. La microbrasserie Malteus propose sur une base régulière cinq types de bières, auxquelles s'en ajoutent presque autant selon les saisons et les envies des deux brasseurs. L'ancien propriétaire de la jolie maison blanche où s'est installée Maltéus, qui était représentant de bières, ne serait pas déçu! Ouvert à partir de 15h.

5, rue Victoria Est, Salaberry-de-Valleyfield

mbmalteus.com

Bistro La Nouvelle-Orléans

La salle Albert-Dumouchel, qui compte 850 places au Collège de Valleyfield, où sont présentés les plus grands spectacles de la région, a attiré les restaurateurs indépendants et probablement les meilleures tables de la ville. La Nouvelle-Orléans en fait partie, petit bistro où l'on sert une cuisine d'inspiration louisianaise (des crevettes sauce cajun ou créole, du jambalaya et du gombo de poulet) qui, sans être particulièrement raffinée, a le mérite d'être originale et de changer des classiques de brasserie et burgers-frites servis ailleurs. Cadre agréable. Petite terrasse. Ouvert en soirée seulement.

182, rue Champlain, Salaberry-de-Valleyfield

lanouvelleorleans.com




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer