Source ID:a78413d713ec3f4699076abd160e29d8; App Source:StoryBuilder

Via ferrata... avec skis et raquettes

Le parc des Palissades de Charlevoix - où se... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

Le parc des Palissades de Charlevoix - où se trouve l'une des premières voies de via ferrata au Québec - accueille depuis l'an dernier les sportifs pendant l'hiver, en raquettes ou en skis.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

(Charlevoix) La via ferrata n'est plus une activité réservée aux seuls mois de l'été : elle s'ajoute désormais à la liste de plus en plus longue des sports d'hiver et permet aux non-initiés d'avoir un aperçu de l'escalade de glace. Reportage aux Palissades de Charlevoix.

Le parc des Palissades de Charlevoix - où se... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Le parc des Palissades de Charlevoix - où se trouve l'une des premières voies de via ferrata au Québec - accueille depuis l'an dernier les sportifs pendant l'hiver, en raquettes ou en skis.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

C'est une belle journée d'hiver. Froide, avec juste assez de mordant pour qu'on ait eu recours aux moufles d'expédition, celles que la morsure du froid ne transperce jamais.

Un bien mauvais choix.

« C'est pas évident », lance François-Guy Thivierge, le regard posé sur nos mains aussi habiles que deux grosses pattes d'ours, qui tentent malhabilement de détacher pour la énième fois l'un des deux mousquetons nous reliant aux câbles de métal fixés dans la paroi pour franchir un point d'ancrage. La progression est lente. Le roc est complètement recouvert de glace par endroits. Et ce n'est guère plus facile quand la pierre est à nu et que les crampons n'ont rien à mordre et glissent inutilement avant de s'accrocher dans un maigre relief.

Le parc des Palissades de Charlevoix - où se... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Le parc des Palissades de Charlevoix - où se trouve l'une des premières voies de via ferrata au Québec - accueille depuis l'an dernier les sportifs pendant l'hiver, en raquettes ou en skis.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Dans les premiers mètres, la tentation est forte de garder les yeux rivés sur la paroi, ses mains et ses pieds, en oubliant presque d'admirer le paysage splendide, derrière.

Le parc des Palissades de Charlevoix - où se trouve l'une des premières voies de via ferrata au Québec - accueille depuis l'an dernier les sportifs pendant l'hiver. Et maintenant, François-Guy Thivierge se targue d'en faire le premier endroit où l'on pratique la « via ferraski » ou la « via ferraquette », une via ferrata combinant soit le ski hors-piste, soit la raquette à l'activité classique.

Le parc des Palissades de Charlevoix - où se... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Le parc des Palissades de Charlevoix - où se trouve l'une des premières voies de via ferrata au Québec - accueille depuis l'an dernier les sportifs pendant l'hiver, en raquettes ou en skis.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Selon le tracé choisi - plus accessible, de deux heures environ, ou plus athlétique, de quatre heures environ -, le départ du chalet d'accueil se fait chaussé soit de raquettes, soit de skis de haute route. Dans le premier cas, il faut une trentaine de minutes pour atteindre le bas de la paroi. Ici, on a le choix de poursuivre raquettes aux pieds, ce qui peut être pratique quand la roche est glacée (les raquettes sont pourvues de crampons de métal) ou de les fixer sur un sac à dos avant d'entreprendre l'ascension.

La montée est un peu moins spectaculaire qu'à l'été : François-Guy Thivierge a tronqué le parcours pour qu'il reste accessible en dépit de la neige et du froid.

On s'élèvera à 150 m au-dessus du sol, jusqu'au clou du circuit : la descente en rappel sur 45 m de dénivelé, de loin l'étape la plus excitante.

Le parc des Palissades de Charlevoix - où se... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

Le parc des Palissades de Charlevoix - où se trouve l'une des premières voies de via ferrata au Québec - accueille depuis l'an dernier les sportifs pendant l'hiver, en raquettes ou en skis.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Les plus vaillants pourront opter pour le parcours long. Ils partiront en skis de haute randonnée jusqu'au point le plus haut de la paroi, à une hauteur de 250 m. La portion via ferrata est plus courte - elle se limite essentiellement à la traversée d'un pont suspendu -, mais la suite n'est pas banale : une descente en rappel de 70 m, puis en ski hors-piste.

Dans les deux cas de figure, François-Guy Thivierge déconseille la sortie aux moins de 14 ans. Il n'y a aucun endroit où se réchauffer en chemin et le vent peut être très mordant sur la paroi rocheuse : il y a une marche non négligeable entre la via ferrata d'hiver et celle d'été. Mais la beauté des paysages vaut bien les frissons de froid ressentis. À partir de 79 $ par adulte.

CONSULTEZ le site de l'activité

Ailleurs au Québec

À Sainte-Agathe-des-Monts, Tyroparc propose un parcours de via ferrata hivernal et deux tyroliennes d'envergure : la plus grande est longue de 900 m, à une hauteur maximale de 115 m. À partir de 80 $ par adulte.

CONSULTEZ le site de Tyroparc

Au canyon Sainte-Anne, Projet vertical exploite également une tyrolienne avec un court parcours de via ferrata en câble continu. À partir de 50 $ par adulte.

CONSULTEZ le site de Projet vertical




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer