Recherche Voyage
Source ID:; App Source:

Les spectacles en région attirent les touristes

Éclyps, présenté à la Cité de l'énergie, à... (Photo: Cité de l'énergie)

Agrandir

Éclyps, présenté à la Cité de l'énergie, à Shawinigan.

Photo: Cité de l'énergie

Simon Diotte
La Presse

Plus de 75 figurants sur scène, une pétarade de feux d'artifice, des effets spéciaux à la Pink Floyd, un amphithéâtre en plein air pouvant accueillir 1300 spectateurs et un budget de production dépassant le million de dollars, AO La légende, le spectacle à grand déploiement de Drummondville, atteint amplement son objectif: en mettre plein la vue aux spectateurs.

«Après chaque représentation, les gens viennent nous voir et nous disent: on ne savait pas qu'on pouvait assister à un tel spectacle à Drummondville», affirme Laval Carrier, directeur général des Légendes fantastiques, compagnie de production qui pilote ce spectacle. Pourtant, on est loin d'une superproduction à la Cirque du Soleil: pratiquement tous les comédiens sur scène sont bénévoles!

Comme AO La légende, de plus en plus de productions régionales rivalisent d'ingéniosité en vue d'offrir une expérience saisissante aux spectateurs. Plusieurs de ces spectacles possèdent une telle renommée que des gens roulent des kilomètres et des kilomètres pour y assister.

Que ce soit AO La légende ou Le paradis du Nord en Abitibi, ces productions ne font pas dans le théâtre d'été traditionnel avec son lot de maris cocus. Elles proposent plutôt un mélange de différentes formes d'expression artistique, comme les arts du cirque, la danse et la chanson, dont le récit est accentué par des effets spéciaux ou pyrotechniques.

Dans ce contexte, le décor joue un rôle très important. Certains spectacles se déroulent littéralement en pleine nature, d'autres dans un site exceptionnel en plein air ou encore dans un aréna complètement métamorphosé pour l'occasion. Les spectateurs ne sont plus bêtement assis dans les gradins. Adieu le théâtre à l'italienne!

Sans ce type d'attraits, l'été risquerait d'être tranquille dans plusieurs patelins. «Plus de 75 % des spectateurs d'AO La fantastique légende habitent à plus de 40 km de Drummondville. Leur présence engendre des retombées économiques et une visibilité inestimable pour notre ville», mentionne M. Carrier.

Autre exemple éloquent, le public d'Ecce Mundo, une comédie musicale présentée dans le pavillon sportif de l'UQAC, à Chicoutimi, est composé à 70 % de touristes.

«On se sert de nous pour faire la promotion du Saguenay à l'étranger, notamment auprès des croisiéristes. Notre spectacle tout en musique peut rejoindre les gens de toutes les nationalités», affirme Ariane Blackburn, directrice artistique.

La fabuleuse, le pionnier

L'aventure des grandes productions régionales a commencé avec la production de La fabuleuse histoire d'un royaume, créée en 1988 par le comédien et metteur en scène Ghislain Bouchard pour célébrer le 150e anniversaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ce spectacle, qui devait durer le temps d'une saison, a toutefois connu un succès boeuf. Tellement que, en 2008, la superproduction et son héritière, Les aventures d'un Flo, a été vue par son millionième spectateur.

«C'était la première fois au Québec que l'on présentait un spectacle comportant autant d'éléments scéniques», se rappelle Louis Wauthier, directeur artistique des Aventures d'un Flo, qui participe également à La fabuleuse. D'abord présentée dans un aréna vétuste, avec sièges en bois qui faisaient la vie dure aux fessiers, cette superproduction a hérité d'une vraie salle de spectacle au cours des années 90.

Quelques années plus tard, un deuxième spectacle à grand déploiement a vu le jour à Drummondville, sur une scène extérieure située dans le Village québécois d'antan, sur les rives de la rivière Saint-François. Les légendes fantastiques, une idée de Normand Latourelle, qui créera plus tard le spectacle équestre Cavalia, fera aussi un tabac. Depuis 2007, AO La légende, écrit par Raôul Duguay, et dont la musique est signée Michel Cusson (ex-UZEB), a pris la relève.

À la Cité de l'énergie de Shawinigan, on présente depuis trois ans, dans un amphithéâtre extérieur tournant, chauffé et couvert, Éclyps, une pièce écrite par Bryan Perro, l'auteur des aventures d'Amos Daragon. Les paysages enchanteurs du site - la rivière Saint-Maurice, la tour de la Cité de l'énergie et la forêt - constituent le décor du récit.

«Ceux qui ont déjà vu le spectacle dans le passé ne le reconnaîtront pas. La version 2009 a été complètement revue et corrigée. Bryan Perro, qui s'occupe maintenant de la mise en scène, a décidé de recentrer le spectacle sur le texte», dit Robert Trudel, directeur général de la Cité de l'énergie. Grâce à l'ajout de plastique sur les côtés des estrades, les spectateurs sont maintenant protégés à 100 % de la pluie.

Même l'Abitibi-Témiscamingue possède maintenant sa superproduction. Depuis cinq ans, on y présente Le paradis du Nord, une épopée musicale sur la colonisation de ce pays de lacs et de rivières. Présenté dans un aréna de La Sarre, une ville de 7000 habitants située près de la frontière ontarienne, ce spectacle réunit sur scène 75 comédiens, acrobates et danseurs (tous bénévoles) avec, en arrière-plan, un immense écran servant à la projection d'une trame multimédia.

«En plus de générer d'importantes retombées économiques, ce spectacle a gonflé le sentiment de fierté et d'appartenance des gens de la région», affirme fièrement Daniel Morin, son concepteur et metteur en scène. En quatre ans, 12 300 personnes, du Québec, de l'Ontario et d'ailleurs, ont vu le spectacle. Le soir des représentations, tous les restos de La Sarre sont archi-pleins. De quoi rendre jaloux les restaurants montréalais!

Aujourd'hui, la liste des productions régionales d'envergure donne le vertige. Seulement à Saguenay, trois spectacles - Ecce Mundo, Québec Issime et Les aventures d'un Flo - sont présentés en même temps. Aurez-vous assez de jours de vacances pour les voir tous?

 

Les principaux spectacles de l'été

SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN

> Les aventures d'un Flo

Une odyssée fantastique qui retrace l'histoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de 1603 à nos jours, passant des guerres amérindiennes au déluge de 1996.

Où: Théâtre du Palais municipal

Arrondissement La Baie, Saguenay

Jusqu'au 22 août

www.fabuleuse.com

> Québec Issime: de Céline Dion à La Bolduc

Une troupe de 18 artistes interprète les classiques de la chanson québécoise. Cette production estivale est à sa 13e saison.

Où: Théâtre Palace d'Arvida

Arrondissement Jonquière (Saguenay)

Jusqu'au 29 août

www.quebecissime.net

> Ecce Mundo 2: Passionara

Pour sa 10e année, cette revue musicale fait peau neuve pour présenter un nouveau spectacle à l'image des grands cabarets de Paris et de Las Vegas. Les enfants sont les bienvenus, car il n'y a pas de seins nus!

Où: Pavillon sportif de l'UQAC

Arrondissement Chicoutimi (Saguenay)

Jusqu'au 16 août

www.eccemundo.com

CENTRE-DU-QUÉBEC

AO La légende

Sur la plus grande scène extérieure du Québec, ce spectacle raconte l'histoire d'Octave, un homme un peu naïf qui vit en marge de la société et qui rêve de changer le monde.

Où: Village québécois d'antan, Drummondville

Jusqu'au 22 août

www.aolalegende.com

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

Le paradis du Nord

Spectacle à grand déploiement qui relate l'essor et la colonisation de l'Abitibi-Témiscamingue, avec 75 comédiens et acrobates sur scène.

Où: Théâtre Desjardins du Colisée, La Sarre

Jusqu'au 8 août

www.leparadisdunord.com

MAURICIE

> Éclyps

Présenté dans un amphithéâtre extérieur pivotant, ce spectacle écrit et mis en scène par Bryan Perro, auteur des aventures d'Amos Daragon, raconte l'histoire de la visite des Sélénites, les habitants de la Lune, aux Terriens, par le biais d'impressionnants tableaux.

Où: Cité de l'énergie, Shawinigan

Jusqu'au 22 août

www.citedelenergie.com

> Si pirate

Le théâtre en rivière à l'auberge Le Baluchon existe depuis six ans, mais cet été, on présente une toute nouvelle pièce. Particularité: les spectateurs doivent pagayer en rabaska pour suivre le déroulement de l'intrigue. Une randonnée culturelle et sportive!

Où: sur la rivière du Loup, à l'auberge

Le Baluchon, Saint-Paulin

Jusqu'au 29 août

www.theatreenriviere.com

QUÉBEC

> Kiugwe 2009: Le second rendez-vous

Présentée en plein air sur un site exceptionnel dans le village huron de Wendake, cette version 2.0 du spectacle présenté l'an dernier raconte les mythes et les légendes des Premières Nations d'ici et d'ailleurs.

Où: Wendake (près de Québec)

Jusqu'au 29 août

www.tourismewendake.ca

> Les chemins invisibles

Le Cirque du Soleil présente ce spectacle déambulatoire inédit dans les rues du quartier Saint-Roch. À la tombée de la nuit, trois tribus défilent pour aller rejoindre une autre tribu qui a élu domicile sous les bretelles de l'autoroute Dufferin-Montmorency.

Où: on suit les comédiens acrobates dans les rues du quartier Saint-Roch, à Québec

Jusqu'au 6 septembre

www.quebecregion.com

> Le moulin à images

La fresque architecturale, projetée sur les silos à grain du Vieux-Port de Québec, revient pour une deuxième année avec plus de 20 % de nouveau contenu. C'est l'occasion de voir ou de revoir cette grande oeuvre de Robert Lepage et Ex Machina.

Où: Vieux-Port de Québec

Jusqu'au 13 septembre

www.lacaserne.net

 




À découvrir sur LaPresse.ca

  • La concurrence est forte

    Québec

    La concurrence est forte

    «Quand on présente Stevie Wonder à Montréal gratuitement, j'ai de la difficulté ce soir-là à attirer des Montréalais», dit Laval Carrier, directeur... »

la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer