Le restaurant espagnol El Bulli, de Ferran Adria, a été consacré, pour la troisième année consécutive, meilleure table de la planète, selon un classement établi par la revue britannique Restaurant Magazine.

AGENCE FRANCE-PRESSE

El Bulli, situé près de Rosas, en Catalogne (nord-est de l'Espagne), apparaît en tête d'une liste de 50 restaurants distingués par la revue qui est la Bible de l'industrie culinaire britannique.

Le restaurant The Fat Duck, du chef anglais Heston Bluementhal, situé à Bray, dans le Berkshire, à l'ouest de Londres, a conquis la deuxième place du classement, devant le restaurant parisien Pierre Gagnaire, du chef français du même nom.

«Pour moi, c'était impensable de gagner ce prix trois années d'affilée», a déclaré Ferran Adria, 44 ans, en recevant son prix qui consacre son immense créativité.

«Je partage mon prix avec tous les chefs espagnols et avec les 70 employés d'El Bulli», a-t-il ajouté au cours d'une cérémonie organisée lundi soir au théâtre Freemasons Hall, à Covent Garden, à Londres.

Au total, sept restaurants espagnols, huit nord-américains et dix français sont repris dans le classement des 50 meilleures tables du monde.

Le Brésilien DOM, de Sao Paulo, en 40e position, est l'unique restaurant latino-américain figurant sur la liste des «temples» de la gastronomie mondiale déterminée par des 700 experts internationaux (chefs, restaurateurs et critiques gastronomiques).