Secoué par une éruption volcanique et des pluies diluviennes, l'État d'Hawaii tient à rassurer les touristes qui pourraient hésiter à se rendre dans l'archipel.

LA PRESSE

«À peine 10 mi2 sont interdits d'accès. Big Island fait 4000 mi2, soit presque l'équivalent du Connecticut. La majeure partie de cette île n'a pas été touchée par le volcan. Pas plus que les autres îles», a rappelé Tulsi Gabbard, représentante au Congrès américain, au New York Times.

Et celle qui pratique le surf insiste: les conditions sont toujours aussi bonnes pour les amateurs de vagues. Les seuls touristes dont Hawaii se passerait sont ceux qui voudront se rendre sur les lieux de l'éruption.

«Les secouristes se concentrent sur les évacuations et font tout ce qu'ils peuvent pour protéger les résidants. Ce n'est pas le moment pour les touristes de débarquer dans le coin.»

- D'après le New York Times