Tout le monde connaît le Vermont, mais peut-être un peu moins la région située juste au sud du lac Memphrémagog: le Northeast Kingdom. Un royaume aux Etats-Unis ? Oui, mais ici, c'est la nature qui est reine. Et ses joyaux sont accessibles à tous.

Mis à jour le 12 oct. 2011
Rodolphe Lasnes, collaboration spéciale LA PRESSE

C'est en 1949 que Georges Aiken, alors gouverneur du Vermont, baptisa ce coin de pays Northeast Kingdom pour en décrire la beauté, encore plus sauvage que dans le reste de l'État. N'empêche, le Northeast Kingdom («NEK» pour les intimes) ne fait guère de publicité pour attirer les touristes. Et c'est peut-être bien ce qui fait aussi son charme.

La découverte commence quelques kilomètres à peine au sud de la frontière, sur les bords du lac Willoughby, une longue étendue d'eau cristalline surplombée par deux impressionnants monts verts et rocailleux. Le temps d'une baignade, d'un tour en kayak ou d'une partie de pêche et on reprend la route vers le sud jusqu'à East Burke.

Ce village a tous les atouts pour servir de camp de base: on peut y loger dans de vieilles fermes transformées en chic auberges champêtres, on y trouve assez de bons restaurants pour changer de menu plus de fois qu'il y a de repas en une fin de semaine, et surtout, le village est entouré d'un réseau de plus de 160 km de sentiers serpentant entre collines et forêts. Un endroit de rêve pour profiter des couleurs de l'automne, à pied ou en vélo tout terrain. L'hiver, ces sentiers se transforment en pistes de ski de fond, et le mont Burke devient une station de ski alpin.

Se perdre pour mieux découvrir

Il ne faut pas avoir peur de se perdre sur les petites routes pour découvrir des trésors cachés. Tracez votre chemin jusqu'à Greensboro. Presque plus réguliers que les «milestone», les étals de fruits et légumes bios s'échelonnent, souvent sans personne pour les garder: on se sert et on laisse le montant dû dans une petite boîte.

Si l'isolement d'un village de Nouvelle-Angleterre se calculait par la taille et l'achalandage de son magasin général, Greensboro pourrait se trouver sur la lune. Le lac et les autres bâtisses qui forment cette petite communauté semblent être en orbite autour du Willey's Store.

Profitez-en pour demander le chemin pour vous rendre jusqu'à la Hill Farmstead Brewery. La réputation de cette microbrasserie a déjà atteint New York, mais sa localisation reste approximative pour certains GPS. À l'arrière du hangar où les ales, porters et autres blanches sont produites en micro quantité, un comptoir, quelques planches et surtout des fûts de bière fraîchement brassées font office de bar à dégustation. Les amateurs apprécieront autant l'histoire de ce jeune maître brasseur que ses produits. Les conducteurs préfèreront acheter quelques bouteilles pour les savourer une fois arrivés à bon port.

En route vers Glover, les hasards des routes et des chemins pourraient vous faire passer par Craftsbury Common. L'apparition en haut d'une colline de ces blanches et nobles bâtisses entourant la pelouse du «village green» a de quoi surprendre.

Si Glover et ses quelques maisons bordant la route 16 n'offrent à première vue rien d'exceptionnel, on y découvre en y regardant de plus près un concentré de ce qui rend cette région si attachante et originale. Poussez la porte du Currier's Quality Market, un autre magasin général qui n'est pas là pour les beaux yeux des touristes. Ces derniers prendront tout de même le prétexte d'acheter un biscuit, un timbre poste, un fusil ou plus simplement des produits «made in VT» pour fureter au milieu des rayons et tomber nez à nez avec un loup, un lynx ou un orignal, empaillés.

Du pain, des marionnettes et de la pizza pour tous!

Quelques kilomètres plus loin se trouve la ferme du fameux Bread and Puppet Theatre. Délicieusement déjantée et politiquement engagée (à gauche toute!), cette troupe de théâtre créée dans les années 60 a pour acteurs des marionnettes géantes faites de papier mâché. Certaines doivent être manoeuvrées par plusieurs dizaines de personnes à la fois. L'été, de nombreux spectacles sont présentés dans la grange transformée en salle de spectacle, ou tout simplement dans les prés.

«Art is food» déclame le manifeste du Bread and Puppet, et pour appuyer ce concept, du pain fait maison est distribué aux spectateurs. La dernière représentation de l'année a eu lieu le 25 septembre, mais en toute saison, le musée où sont entreposées des centaines de marionnettes intrigantes et gigantesques est ouvert au public.

Pour un repas plus consistant, n'hésitez pas à prendre la petite route qui monte jusqu'à West Glover. Le seul restaurant du village, la Parker Pie Company, se cache derrière le magasin général (décidément!). Ses pizzas croustillantes sont vite devenues une sensation dans la région, et le soir venu, toute la faune des environs s'y retrouve. Les enfants jouent sur la pelouse, les adultes s'abreuvent de bières locales, dont celles de la Hill Farmstead Brewery, un concert bat son plein dans l'une des salles... Entre deux bouchées, si vous demandez aux gens du coin ce qui les différencie des autres habitants du Vermont, ils vous répondront sûrement: «But we are the real Vermont!»

Repères

Dormir

The Wildflower Inn (www.wildflowerinn.com) et le Inn at Mountain View (www.innmtnview.com).

Manger

The Parker Pie Company (www.parkerpie.com), River Garden Café (www.rivergardencafe.com) et Willy's (www.willysrestaurant.net).

Boire

Hill Farmstead Brewery (www.hillfarmstead.com).

Plein air



The Kingdom Trails (www.kingdomtrails.com).

Culture

Bread & Puppet (breadandpuppet.org

).