Y aura-t-il une pilote dans l’avion à votre prochain vol ? C’est de plus en plus probable. Le métier essentiellement accaparé par des hommes il n’y a pas si longtemps se féminise. Le nombre de femmes pilotes de ligne a augmenté de 160 % chez Sunwing au cours des cinq dernières années.

Violaine Ballivy Violaine Ballivy
La Presse

« On est encore peu nombreuses, mais ça change », remarque Vicky Marks, pilote depuis 2013 chez Sunwing. Chez le transporteur aux ailes orangées, on dénombre de 7 à 9 % de femmes dans le lot des 450 pilotes réguliers. « Les passagers sont parfois un peu surpris de voir une femme aux commandes, ils ont une petite réaction, mais je n’ai jamais senti de discrimination de la part des collègues », observe Vicky Marks. Adolescente, c’était une autre affaire. « Les orienteurs à l’école me disaient : “Une femme pilote, ça n’existe pas !” »

« Heureusement, ma mère m’a toujours encouragée, elle a toujours été derrière moi ».

Air Canada et Sunwing ont tous deux effectué au cours des derniers jours des vols dont l’équipage était entièrement féminin, pour souligner la Journée internationale des femmes. « C’est rare ! Dans toute ma carrière, c’était juste la deuxième fois que ça arrivait ! a raconté Vicky Marks. Il y avait une belle camaraderie ».

Le vol exploité par Air Canada, de Toronto à Edmonton, était non seulement dirigé en vol par des femmes, mais également au sol par une équipe de contrôleuses aériennes exclusivement féminine.