Payer pour voler un peu plus vert, c’est ce que propose désormais le transporteur scandinave SAS en offrant aux voyageurs la possibilité d’« acheter » du biocarburant pour leur vol, c’est-à-dire de payer un supplément pour qu’une portion de l’essence utilisée pour leur trajet soit remplacée par un carburant d’origine renouvelable.

Violaine Ballivy
Violaine Ballivy La Presse

« Les biocarburants peuvent réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80 % comparativement au carburant ordinaire, et sont un élément clé pour faire en sorte que le transport aérien atteigne les cibles de réduction de gaz à effet de serre et soit plus durable », explique la société.

Elle précise que le coût du biocarburant est de trois à quatre fois plus élevé que celui des carburants fossiles et assure qu’elle ne fera pas de profits avec l’argent versé en plus par ses clients.

SAS vend des blocs de carburant équivalant à la consommation d’essence pour un passager pendant 20 minutes de vol. Chaque bloc coûte 10 euros ou 10 $ US.

La réglementation internationale permet aux avions de SAS de voler avec un maximum de 50 % de biocarburants.

Infos : sasgroup.net