Paru sous le titre Un beau rêve à raconter, le guide de voyage de Michel Vallières et de Claire Denis se distingue par le format du livre de type panoramique, mais aussi par le sujet qui raconte l'aventure en motorisé de deux Québécois à travers la France, la Belgique, l'Italie, l'Espagne, les Pays-Bas, l'Autriche et le Luxembourg. Le récit est personnalisé, bien illustré et ponctué de «je» pour plus d'intimité. Ce qui en fait un guide différent.

Lise Fournier LE SOLEIL

Ainsi, de camping en camping, le lecteur découvre, au fil des kilomètres, des lieux touristiques, des villes, des parcs, des plages et même l'ambiance d'une corrida. C'est au cours de l'année 2006-2007 que Michel Vallières, consultant chez K2 Impression et sa compagne Claire, employée de l'État, ont parcouru dans leur motorisé près de 23 000 kilomètres à travers l'Europe de l'Ouest. Un périple de 300 jours qui leur a laissé une banque d'images et de souvenirs impérissables. Aussi, à leur retour, l'idée de partager cette expérience unique du caravaning s'est imposée. D'où la rédaction du guide de voyage Un beau rêve à raconter sorti en 2008 dans les librairies Un coin du monde, avenue Cartier, et Globe Trotter, de Place de la Cité.

 

En plus du récit de leurs aventures, les voyageurs donnent des précisions sur le choix d'un motorisé et les campings qu'ils ont visités. Au chapitre des préparatifs, par exemple, Michel Vallières suggère, entre autres, différents scénarios pour l'achat ou la location d'un motorisé et sur la façon de procéder. On vous livre aussi des adresses de campings, accompagnées d'une annotation personnelle pour chacun d'eux.

Croisière sur le Queen Mary 2

Mais avant de prendre livraison de leur motorisé, le couple s'est payé une petite folie : une croisière sur le Queen Mary 2 de New York à Southampton, en Angleterre. Tant qu'à traverser l'Atlantique, Claire et Michel ont préféré le luxueux paquebot Queen Mary à l'avion. «De toute façon, nous avions le temps et la possibilité de le faire», disent-ils en choeur. Des journées de rêve qu'ils relatent dans leur livre.

En toute simplicité, Claire aborde aussi les aspects de la vie à deux dans un motorisé de 24 pieds. À la blague, Michel avoue «que les 11 premiers mois sont les pires...» Mais reste que la vie dans un espace restreint demande une sérieuse adaptation et beaucoup d'eau dans son vin, admet le couple du même souffle. «Je vous dirai qu'après 12 mois, nous étions devenus un couple totalement fusionnel», ajoutent-ils.

Mais, pour Michel, le caravaning demeure malgré tout la formule idéale pour visiter un pays. «Ne serait-ce qu'à cause des rencontres que l'on fait», dit-il.

Autre avantage : vous n'avez pas à faire et à défaire les valises tous les jours, ni à réserver constamment des restaurants. Par contre, ce moyen de transport est contre-indiqué pour ceux qui détestent conduire, qui n'aiment pas la vie en plein air et qui n'ont aucun sens de l'orientation, même si de nos jours, le GPS vient à la rescousse des plus mauvais navigateurs.

Toujours emballés par leur expédition européenne, Michel et Claire comptent reprendre la route d'ici quelques mois, mais, cette fois, ils seront vraiment à la retraite et c'est aux États-Unis qu'ils comptent dessiner leur prochain itinéraire.