Des chercheurs américains ont publié un rapport le 16 mars qui conclut qu'une version occidentalisée et plus douce du tai-chi, un art martial chinois, peut aider les seniors à vaincre la dépression.

Publié le 18 mars 2011
RELAXNEWS

La dépression des seniors est un sujet préoccupant qui touche des millions de personnes de plus de 60 ans. Les hommes de plus de 85 ans ont également plus de risques de se suicider. Et pourtant, environ la moitié des cas de dépression ne sont pas diagnostiqués ou traités, même si les experts s'accordent sur le fait que la dépression est la maladie mentale la plus facile à traiter.

Des chercheurs de l'université UCLA à Los Angeles ont mesuré l'efficacité d'un cours hebdomadaire de deux heures de «tai-chi chih» (une série de 19 mouvements et une pose) accompagné de traitements standards pour la dépression chez un groupe de seniors dépressifs, en le comparant à un autre groupe qui n'a pas suivi de cours de tai-chi. Les seniors qui ont suivi les cours ont affiché plus d'améliorations de santé «ainsi qu'une amélioration de leur qualité de vie, une meilleure mémoire, de meilleures capacités cognitives, et globalement plus d'énergie» que le groupe de contrôle sans tai-chi qui a reçu des traitements standards agrémentés d'un cours hebdomadaire d'éducation à la santé.

«La dépression peut avoir de graves conséquences, parmi lesquelles un plus haut niveau de morbidité, des handicaps, une augmentation de la mortalité et du coût des soins», dit Helen Lavretsky, professeur de psychiatrie à UCLA. «Avec le tai-chi, nous pourrons peut-être traiter ces conditions sans exposer les patients à davantage de médicaments».

Démonstration d'une séance de tai-chi pour les seniors: https://www.youtube.com/watch?v=mWer7rRk-zI

Les résultats de l'étude sont publiés dans la revue American Journal of Geriatric Psychiatry. Vous pouvez y accéder à l'adresse suivante: https://journals.lww.com/ajgponline/Abstract/publishahead/Complementary_Use_of_Tai_Chi_Chih_Augments.99664.aspx