L'affection des Canadiens envers la messagerie texte croît sans cesse, à tel point qu'ils se sont échangé 78 milliards de textos au pays en 2011, une hausse de 38 % par rapport à l'année précédente. La messagerie multimédia a aussi la cote au pays, selon l'Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS).

Publié le 13 avr. 2012
Alain McKenna, collaboration spéciale LA PRESSE

En 2010, ce sont 56,4 milliards de messages texte qui ont été envoyés par les propriétaires de sans-fil, note l'ACTS. Pour 2011, cela revient à dire que 2500 messages sont envoyés toutes les secondes. Signe que cette popularité n'a pas fini de croître, l'ACTS calcule qu'en décembre dernier seulement, 7 milliards de messages ont été échangés par les propriétaires canadiens de sans-fil. À ce rythme, la barre des 80 milliards devrait être allègrement franchie cette année.

>>> Suivez Alain McKenna sur Twitter! (@mcken)

Il n'y a pas que les messages texte, ou SMS, qui soient de plus en plus populaires. L'ACTS indique que 326,7 millions de messages multimédias (MMS) ont été envoyés en 2011, mais que le rythme d'envoi s'est grandement accéléré à la fin de l'année. Le dernier trimestre compte ainsi pour 103 millions de MMS envoyés.

Si cette cadence se maintient, le nombre de MMS envoyés en 2012 sera lui aussi sensiblement plus élevé qu'en 2011. Ce n'est pas impossible : les fournisseurs de services sans fil poussent la messagerie multimédia un peu plus fort ces jours-ci, offrant notamment des services de transmission par MMS des messages contenus dans la boîte vocale de leurs clients.

Les entreprises aussi en profitent, utilisant des numéros abrégés pour rejoindre leurs clients potentiels. Les numéros abrégés ont généré 2,8 milliards de messages en 2011, comparativement à 2,3 milliards l'année précédente, pour une hausse de 23%, conclut l'ACTS.