Source ID:; App Source:

Destiny: beaucoup de bruit pour rien?

C'est le jeu le plus précommandé de l'histoire. Activision y aurait déjà... (Image fournie à La Presse)

Agrandir

Image fournie à La Presse

Kevin Massé
La Presse

C'est le jeu le plus précommandé de l'histoire. Activision y aurait déjà consacré 500 millions de dollars. Et c'est le studio Bungie, créateur de la série à succès Halo, qui l'a réalisé. Pas étonnant que Destiny soit le jeu le plus attendu de l'année ! Mais est-ce un gage de qualité ?

PAS DE VITESSE LUMIÈRE DANS CE SCÉNARIO

Destiny nous propulse 700 ans dans le futur. Une entité sphérique, nommée Voyageur, a parcouru notre système solaire et apporté la paix et la prospérité à l'humanité. Seulement, les ténèbres, des hordes d'extraterrestres, ont tout détruit. La Terre est la seule planète dans l'univers dont une ville reste sous la protection d'un Voyageur. Notre avatar est réveillé par un drone, un spectre, afin de devenir un gardien et ainsi parcourir le système solaire et redonner vie à l'âge d'or de l'humanité. Le scénario de Destiny, aussi intrigant soit-il, se dévoile malheureusement au compte-gouttes. Il lui faut une dizaine d'heures pour prendre son erre d'aller.

UN MIX QUI LÈVE AVEC LE TEMPS

On pourrait décrire Destiny comme le nec plus ultra des jeux de tir de type Halo dans un univers futuriste semblable à Mass Effect. Tout cela saupoudré d'une bonne dose de jeu de rôle dont la découverte de butins est importante. En fait, Destiny est un Borderland moins son humour. Il permet de joindre plus facilement un groupe pour jouer en coop (trois joueurs maximum) avec des amis ou des inconnus. Trois classes de personnage peuvent être jouées. Le Titan, l'Arcaniste et le Chasseur dont les pouvoirs de chacun prennent tout leur sens qu'à partir des niveaux 15 et plus. Encore une fois, c'est un peu long.

UNE DIRECTION ARTISTIQUE SANS FAILLE

Que ce soit en découvrant la Terre, en parcourant les paysages désolés de la Lune, en arpentant la végétation jaunie de Vénus ou encore les falaises de Mars, Destiny, sur PS4, est à la hauteur des attentes graphiques pour cette nouvelle génération de console. Il est dommage que les territoires disponibles sur chacun des astres ne soient pas aussi ouverts que promis. La trame sonore, le travail de Marty O'Donnell avec la collaboration de Paul McCartney, est mémorable. Elle rappelle quelque peu le générique de Star Trek : Voyager dans les moments les plus calmes tandis qu'elle accompagne parfaitement l'intensité des combats.

LES PATIENTS SERONT RÉCOMPENSÉS 

La vie de notre personnage dans Destiny ne s'arrête heureusement pas après avoir atteint le plafond d'expérience du niveau 20. Nous sommes dans un monde virtuel persistant, tout de même. À partir de ce moment, il est possible de participer à d'autres types de missions coopératives et joueurs contre joueurs. Ainsi que plusieurs évènements aléatoires. Les butins amassés, armes et équipements améliorables, deviennent plus importants. C'est par eux qu'il est possible de continuer à prendre de la puissance. Il ne faut cependant pas oublier que cette recherche de butin se fait en recommençant les mêmes niveaux, encore et encore, en mode plus difficile. Ce qui risque de ne pas plaire à tous.

DOIT-ON Y JOUER ? OUI

La qualité de production est irréprochable. L'univers du jeu est d'une beauté à couper le souffle. Toute l'expertise que Bungie a acquise avec Halo au fil des ans y est intégrée avec finesse. Sans compter que jouer en coop est vraiment amusant. Pourtant, Destiny ne nous laisse pas embarquer dans son aventure aussi facilement qu'il le devrait. La montée en puissance est lente, l'exploration est peu encouragée et le monde n'est pas assez vaste. Il est très bon, mais il lui manque quelque chose pour être à la hauteur de l'engouement qu'il a suscité. Destiny changera encore au fil des 10 prochaines années. Gageons que Bungie nous réserve de belles surprises.

3,5 étoiles/ 5

Concepteur : Bungie 

Éditeur : Activision 

Consoles : Xbox 360, Xbox ONE, PS3, PS4 

Cote : T (16 ans et +) 

Jeu en français




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer