Source ID:; App Source:

Google met en ligne un graphique pour retracer la grippe porcine au Mexique

Graphique sur Google montrant l'évolution de la grippe...

Agrandir

Graphique sur Google montrant l'évolution de la grippe porcine.

Agence France-Presse
San Fransisco

Google.org, branche philanthropique du géant américain de l'internet, a mis en ligne mercredi un graphique retraçant l'évolution de la grippe porcine au Mexique, réalisé d'après les recherches effectuées sur internet sur le sujet.

Google.org propose déjà depuis fin 2008 l'outil «Google Flu Trends» qui permet de suivre l'évolution aux Etats-Unis du virus de la grippe, en se basant sur les requêtes des internautes.

«Nous avons lancé Google Flu Trends après avoir établi un lien entre le nombre de personnes effectuant des recherches sur des sujets liés à la grippe et le nombre de personnes ressentant au même moment les symptômes de la grippe», indiquent les ingénieurs de Google, Jeremy Ginsberg et Matt Mohebbi, dans un message posté sur le site du groupe, dont le siège se situe en Californie (ouest).

«Google Flu Trends peut être en mesure de déterminer des épidémies de grippe plus tôt que d'autres systèmes parce qu'il évalue l'activité autour de la grippe pratiquement en temps réel», ajoutent-ils.

Des requêtes de responsables sanitaires ont conduit Google à essayer d'utiliser les flux de recherche sur des sujets liés à la grippe pour établir des estimations fiables et en temps réel des cas réels de grippe dans les Etats mexicains, écrivent MM. Ginsberg et Mohebbi.

«L'expérimentation de (l'outil) Flu Trends pour le Mexique est, comme vous avez pu le deviner, très expérimentale», ont toutefois mis en garde les deux ingénieurs.

«Mais le système a détecté une augmentation du nombre de recherches sur des sujets liés à la grippe effectuées depuis la ville de Mexico et quelques autres Etats ces derniers jours, avec un point de départ au début de la semaine du 19 au 25 avril».

Alors que Google a pu comparer les estimations de l'outil Flu Trends avec les statistiques collectées par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), une option similaire n'est pas possible avec le Mexique, selon MM. Ginsberg et Mohebbi.

Le nouveau graphique sur la progression de la grippe porcine au Mexique indique un niveau «modéré» dans près d'une demi-douzaine de villes ou Etats.

En revanche, l'activité liée à la grippe aux Etats-Unis est toujours «faible», selon le site de la fondation Google.org, mais les deux ingénieurs disent «garder un oeil sur les données afin de déceler toute pointe dans l'activité».

Le site de socialisation Facebook a lui aussi commencé à traquer la grippe porcine en comptabilisant les discussions de ses membres américains sur le sujet.

Une page du site montre une carte des États-Unis, dont les Etats ont été foncés en fonction du pourcentage d'utilisateurs qui ont fait référence à la grippe porcine dans leurs messages.

La carte montre ainsi que le Texas (sud) est l'Etat où le sujet a été abordé le plus de fois. Le Texas a proclamé mercredi l'état d'urgence face à l'épidémie et annoncé la mort d'un enfant mexicain de près de deux ans, devenu la première victime de la maladie sur le sol américain.

Le site de micro-blogs Twitter enregistre quant à lui des milliers de commentaires chaque heure sur le sujet, qui occupe du coup cinq places (dont la première) dans sa liste des dix sujets les plus populaires.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou encore une idée pour un reportage? Écrivez-nous à technaute@cyberpresse.ca 




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer