Source ID:; App Source:

L'ONF se lance dans le e-cinéma

Presse Canadienne
Toronto

Un projet pilote de distribution électronique de films, mené par l'Office national du film du Canada (ONF), sera lancé cette semaine dans quelques villages acadiens du Nouveau-Brunswick. Il pourrait permettre aux petites communautés d'avoir accès à plus de titres.

Les projections, rendues possibles grâce à une nouvelle technologie appelée l'e-cinéma, débuteront ce jeudi à Moncton, Kedgwick, Bouctouche, Caraquet et Edmunston. Les francophones pourront alors voir une série de films de l'ONF, dont Le Temps des Madelinots, un documentaire québécois qui a eu du succès au box-office.

«Nous faisons ça au Nouveau-Brunswick parce qu'on y trouve une importante communauté francophone hors Québec avec des racines solides, qui n'a pas souvent accès au cinéma québécois», a indiqué le président de l'ONF, Tom Perlmuetter, en entrevue mardi.

L'e-cinéma permet aux salles de télécharger des films plus difficiles à obtenir à un moindre coût au lieu d'acheter les bobines de films 35 millimètres pour environ 2000 $ chacune.

L'ONF a doté les villages du Nouveau-Brunswick de serveurs et de projecteurs à haute définition pour les trois ans que durera le projet pilote.

En raison des investissements majeurs qui seraient nécessaires pour équiper les milliers de cinémas nord-américains avec cette nouvelle technologie, M. Perlmutter croit que l'e-cinéma ne changera pas en profondeur les méthodes de distribution pour le moment.

Il a toutefois ajouté que ça représentait une avenue intéressante pour l'avenir et qu'actuellement, c'est un moyen efficace pour offrir des films de qualité à ceux qui vivent dans des régions éloignées des grands complexes urbains.

«À l'extérieur des principaux centres urbains, il y a des petites communautés qui peuvent ne pas avoir de cinéma, a noté M. Perlmutter. En plus, quand les gens vont au club vidéo local, ils auront surtout accès à des films grand public de Hollywood. Même s'ils se donnent la peine de chercher les films à plus petit budget, qui sont parfois difficiles à trouver, l'expérience est différente quand ils peuvent les regarder avec la grande qualité que donnent les serveurs et les projecteurs à haute définition.»

L'e-cinéma pourrait aussi aider dans l'avenir les producteurs du Canada anglais qui ont souvent de la difficulté à rejoindre leur audience dans la marée de films américains présentés dans les cinémas.




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer