Source ID:; App Source:

Le papier connecté espère ramener les annonceurs vers la presse

ADSP s'est associé avec le fabricant de papier... (Photo tirée de la vidéo (Digital Business News))

Agrandir

ADSP s'est associé avec le fabricant de papier Arjowiggins, qui a développé cette technologie baptisée «Powercoat Alive».

Photo tirée de la vidéo (Digital Business News)

Agence France-Presse
BIARRITZ

L'innovation pourrait enrayer en partie la chute des dépenses publicitaires dans la presse écrite: la régie web et mobile ADSP espère séduire les marques avec un papier connecté pour avoir plus d'information via son téléphone intelligent presque sans contact.

«Cette innovation ne nécessite pas l'installation préalable d'une application et n'est pas polluante», a expliqué vendredi à l'AFP Gautier Pigasse, vice-président marketing mobile d'ADSP, lors de la deuxième édition du «Digital Marketing One to One» organisée à Biarritz.

«Elle peut révolutionner l'approche client, en créant un lien direct entre le support papier et le lecteur», assure-t-il.

Grâce à une puce NFC sans batterie mais dotée d'une petite antenne et à une encre conductive intégrées au papier, le lecteur est invité à poser son téléphone intelligent à un endroit précis sur la page pour accéder à des contenus additionnels comme une vidéo ou un site mobile, qui se déclenchent alors automatiquement.

ADSP s'est associé avec le fabricant de papier Arjowiggins, qui a développé cette technologie baptisée «Powercoat Alive», pour l'introduire en France.

«Il faut un téléphone Android ou Windows Phone, car elle n'est pour l'instant pas disponible sur iPhone», précise Gautier Pigasse.

«Le marché asiatique est très friand de NFC, donc Apple devrait rapidement nous intégrer», affirme-t-il.

Depuis plusieurs années, les investissements de publicité se déplacent vers internet au détriment de la presse quotidienne et magazine, et cette innovation pourrait relancer un secteur sinistré, selon lui.

Mais les applications possibles apparaissent très variées, par exemple sur des emballages pour obtenir plus rapidement des informations sur certains produits, ou même sur des cartes de visite.

«Nous sommes en discussions avec plusieurs grands groupes et annonceurs», confirme seulement Gautier Pigasse, confiant dans son potentiel.

Le papier connecté aurait également le mérite de fournir aux marques beaucoup d'informations sur les utilisateurs, notamment une grande quantité de données statistiques actuellement disponibles seulement au travers de campagnes web ou mobiles.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer