Source ID:; App Source:

Après Amazon, Alibaba veut relever le défi de la livraison par drone

Amazon ambitionne de faire des livraisons par drones... (Photo Archives AP)

Agrandir

Amazon ambitionne de faire des livraisons par drones et a récemment menacé de délocaliser une grosse partie de sa recherche en la matière en dehors des États-Unis.

Photo Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SHANGHAI

Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a procédé mercredi à une première expérience de livraison par drone, inscrivant ses pas dans ceux de son grand concurrent américain, Amazon.

Davantage qu'un essai en conditions réelles et à grande échelle, l'opération est aussi l'occasion d'un coup publicitaire, associé à une marque de thé, pour Taobao, la première galerie marchande d'Alibaba.

Taobao a diffusé une photo d'un drone transportant un paquet de thé dans une boîte blanche.

Seules 450 livraisons de tels paquets de thé seront réalisées par un vendeur sélectionné parmi les milliers de vendeurs qui ont pignon sur rue sur Taobao. L'opération est par ailleurs circonscrite à trois villes chinoises: Pékin, Shanghai et Canton.

En Chine, l'espace aérien - y compris de basse altitude - reste encore sous le contrôle étroit des militaires. Et l'assouplissement des restrictions imposées par l'Armée populaire de libération et la libéralisation du ciel ne progressent pas à la vitesse souhaitée par beaucoup.

Ainsi, le pays compte très peu d'avions légers et d'hélicoptères par rapport à son immense territoire et son économie florissante.

Alibaba, le géant chinois de l'internet fondé par l'emblématique Jack Ma, a fait une entrée fracassante à la Bourse de New York mi-septembre, en levant un montant record de 25 milliards de dollars. Le groupe ne cache pas ses ambitions de développement à l'international.

Amazon ambitionne de faire des livraisons par drones et a récemment menacé de délocaliser une grosse partie de sa recherche en la matière en dehors des États-Unis, faute d'obtenir rapidement le feu vert du régulateur aérien américain pour ses tests en extérieur.

Google expérimente aussi de son côté un service de livraisons par drones, un programme que Google a baptisé «Project Wing».

Amazon avait précisé être capable de faire voler des drones à plus de 80 kilomètres/heure tout en portant jusqu'à 2,2 kilogrammes de marchandises.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer