Source ID:; App Source:

Le site de l'OSCE victime de pirates

Le site public est visé par une «attaque... (PHOTO PAWEL KOPCZYNSKI, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le site public est visé par une «attaque DDOS» consistant dans l'envoi simultané de milliers de requêtes.

PHOTO PAWEL KOPCZYNSKI, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
VIENNE

Le site internet de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) était la cible d'un piratage informatique mercredi matin, a déploré l'organisation, sans pouvoir déterminer dans l'immédiat l'origine de l'attaque.

«Des forces s'activent pour tenter de limiter la liberté d'expression» et c'est «inacceptable», a tweeté Dunja Mijatovic, représentante de l'organisation pour la liberté de la presse.

Le site public est visé par une «attaque DDOS» consistant dans l'envoi simultané de milliers de requêtes émanant de «nombreux emplacements géographiques différents», a précisé à l'AFP Natacha Rajakovic, une porte-parole à Vienne.

«Il n'est pas possible de dire d'où cette attaque émane, ni qui en est responsable», a-t-elle ajouté.

L'OSCE, instance de dialogue issue de la Guerre froide, compte actuellement 57 États membres, allant des États-Unis et du Canada à la Russie et à la Mongolie, en passant par le continent européen.

L'organisation est largement engagée dans les tentatives de résoudre le conflit en Ukraine, notamment à travers le déploiement de près de 300 observateurs civils.

Sa représentante pour la liberté de la presse joue un rôle d'alerte sur les atteintes à la liberté des médias dans les États membres.




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer